L’Assemblée Régionale célébrera dimanche prochain la Journée de Rodrigues pour marquer le 12e anniversaire de l’autonomie, alors qu’à Maurice le coup d’envoi de la campagne électorale sera donné avec les rassemblements politiques de l’Alliance PTr-MMM à Quatre-Bornes et de l’Alliance Lepep à Vacoas. Le chef commissaire et leader de l’Organisation du Peuple de Rodrigues (OPR), Serge Clair, entouré des commissaires de l’Assemblée Régionale, a révélé que le thème des célébrations est « Produire, Protéger et Organiser ». Il a ajouté que le président de la République, Kailash Purryag, avait été invité en tant que Chief Guest mais qu’en raison de ses obligations officielles, il se fera remplacer à cette occasion par la vice-présidente, Monique Ohsan-Bellepeau.
En guise de préambule à la présentation du programme d’activités du 12 octobre, celui qui est présenté comme le Père de l’Autonomie de Rodrigues n’a pas manqué de souligner que « c’est un grand combat de 25 ans mené non pas dans la haine et la répression, mais avec des idées et des propositions pour l’épanouissement du peuple de Rodrigues ». Revenant sur le thème des manifestations officielles, il a ajouté que « cela représente tout un programme ».
« La terre est une des plus grandes richesses car elle produit et nourrit l’homme », a dit Serge Clair, qui a dénoncé une campagne dans le passé à l’effet que « la pioche est un crayon démon ». « Moi, je dis le contraire ! La pioche est un crayon du Bon Dieu. La terre a une grande signification pour l’homme. Il nous faut protéger cette terre nourricière, qui fait partie de l’environnement. Organiser c’est savoir où planter, où construire et savoir aménager le territoire pour le bien-être de tout un chacun », a-t-il poursuivi.
Le chef commissaire maintient que « l’un des bienfaits de l’autonomie est que Rodrigues apprend à être de moins en moins dépendante de Maurice ». Il a fait état des mesures adoptées par le gouvernement régional pour encourager le Rodriguais à produire davantage pour sa propre consommation et également pour l’exportation. L’ambition réitérée de Serge Clair est que Rodrigues redevienne le grenier de Maurice tout en regrettant les retards accumulés dans la mise à exécution de projets majeurs avant l’arrivée de l’OPR à la tête de l’Assemblée Régionale de Rodrigues.
La commissaire Rose de Lima Édouard est intervenue pour faire état des détails du programme d’activités, dont le but est de consolider et promouvoir l’identité et la culture rodriguaises. Le 9 octobre verra le lancement d’un CD avec pour titre Les Rodriguais chantent Rodrigues, avec la participation de douze artistes. Un document portant sur les « 25 Marches vers l’Autonomie », reconstituant l’histoire de Rodrigues, sera également présenté.
Vendredi prochain, le message du chef commissaire sera lu dans toutes les institutions scolaires de l’île et des rafraîchissements servis aux élèves. Le centre communautaire de l’Union sera inauguré samedi prochain après une conférence-débat sur le rôle et les responsabilités des ONG dans Rodrigues autonome.
Le clou du programme d’activités se déroulera le dimanche 12 avec un dépôt de gerbes au Monument de l’Autonomie à Malabar. Ce monument sera complété avec deux panneaux explicatifs. Rose de Lima Édouard a indiqué qu’une surprise sera au programme. La cérémonie officielle de la Journée de Rodrigues sera organisée à partir de 14 heures avec le volet protocolaire au Stade de Grande-Montagne, la fanfare de la force policière et de la Prison Band, et un spectacle populaire animé par des artistes de Rodrigues.