Depuis hier en début de soirée, le président de la République sir Anerood Jugnauth, agissant sur les conseils du Premier ministre Navin Ramgoolam, a fixé les deux principales échéances pour les prochaines élections régionales à Rodrigues. Les 27 776 électeurs inscrits sur les registres de la Commission électorale dans les six régions se rendront aux urnes le dimanche 5 février pour élire au suffrage direct 12 membres de l’Assemblée régionale avant la désignation sur la base de la représentation proportionnelle de six autres membres. Le dépôt des candidatures a été fixé au samedi 21 janvier prochain.
Le coup d’envoi officiel de la campagne électorale par les trois principales formations politiques, soit le Mouvement Rodriguais (MR) de Nicolas Von Mally, l’Organisation du Peuple Rodriguais (OPR) de Serge Clair et le Front Patriotique Rodriguais (FPR) de Johnson Roussety, sera donné le dimanche 8 janvier avec la présentation officielle des candidats. Entre-temps, la Commission électorale a déjà enclenché les premières procédures pour l’organisation de ces élections régionales avec la désignation des six Returning Officers, dont quatre femmes faisant partie du judiciaire, comme suit :
No 1 – Région La Ferme
Returning Officer : Ahmad I.M.A. Moolna
Nombre d’électeurs : 4 629, soit
École Grand-La-Fouche Corail : 1 900
École St-Esprit : 2 729
Nomination Centre : Grand-La-Fouche Corail G.S.
No 2 – Maréchal
Returning Officer :
Nombre d’électeurs : 3 981, soit
École Rivière-Cocos : 1 281
Collège Maréchal : 2 193
École Mangues : 507
Nomination Centre : Collège Maréchal
No 3 – Région St-Gabriel
Returning Officer : Karuna-Devi Gunesh-Balaghee
Nombre d’électeurs : 5 238, soit
École Ste-Famille : 2 282
École Port-Sud-Est : 1 375
Collège Citron-Donis : 1 581
Nomination Centre : Collège Citron-Donis
No 4 – Région Baie-aux-Huîtres
Returning Officer : Prameeta Devi Goordyal-Chitoo
Nombre d’électeurs : 4 233, soit
École de Baie-aux-Huîtres : 3 331
Collège Le Chou : 902
Nomination Centre : Collège Le Chou
No 5 – Région Port-Mathurin
Returning Officer : Ourveena Topsy-Sonoo
Nombre d’inscrits : 5 189, soit
École Port-Mathurin : 2 254
École Terre-Rouge : 1 339
Collège Mont-Lubin : 1 596
Nomination Centre : Collège Mon-Lubin
No 6 – Région Grande-Montagne
Returning Officer : Carol Green-Jokhoo
Nombre d’électeurs : 4 506, soit
Collège Grande-Montagne : 2 969
École Roche-Bon-Dieu : 1 537
Nomination Centre : École Grande-Montagne
En fin de matinée, le commissaire électoral Irfan Rahman, qui a établi en début de soirée d’hier la liste des Returning Officers, a eu une première séance de travail avec les personnes concernées au sujet des formalités pour la signature des Writs of Elections émis par la présidence de la république. Le commissaire a également eu des consultations avec le président de l’Electoral Supervisory Commission Me Yusuf Aboobaker quant au calendrier menant au scrutin du 5 février.
Une prochaine réunion de l’Electoral Supervisory Commission devra être convoquée la semaine prochaine pour passer en revue les différentes étapes. Toutefois, les aspirants candidats à ces prochaines élections régionales peuvent déjà se procurer des Electoral Nomination Forms soit au siège de la Commission Électorale à Port-Louis soit au bureau régional de Port-Mathurin de 9 heures à 15 heures en jour de semaine et de 9 heures à midi le samedi. La caution est de Rs 250 par candidat.
Dilapidation
Sur le terrain, les états-majors des trois partis mettent actuellement la dernière main aux préparatifs pour le lancement officiel de la campagne. Ils ont choisi la date du dimanche 8 janvier prochain pour la présentation de leurs candidats à ces régionales, l’OPR lors de son pique-nique traditionnel du début d’année à Pointe-Coton, le MR à Mourouck et le FPR à Grand-Baie.
« Nous sommes déjà prêts avec notre liste de candidats. Ils sont sur le terrain depuis plusieurs mois déjà. Au sein de l’OPR, nous avions déjà établi notre calendrier de meetings et de rassemblements pour ces régionales jusqu’au 22 janvier prochain. Nous allons compléter le programme jusqu’au scrutin », a déclaré au Mauricien Serge Clair après la confirmation de la date du scrutin le 5 février.
« Toutefois, ce qui est plus grave est que nous assistons à une véritable dilapidation des fonds prévus dans le budget 2012 et une gestion catastrophique des finances de l’Assemblée Régionale. Le mot d’ordre du MR, qui sait qu’il sera battu aux prochaines élections régionales, se résume au suivant : nou pe allé. A nou fini lacaisse. OPR ava gueter après », soutient le leader de l’OPR.
La dernière édition de l’année du journal Le Rodriguais Autonome, organe de l’OPR, déjà sous presse, dénonce avec force des « dettes de plus de Rs 75 millions en attente de paiement alors qu’il ne reste que Rs 15 millions dans la caisse pour des projets de développement 2011 ». L’OPR allègue que des fournisseurs et des contracteurs pourraient ne pas être payés avant la fin de cette année.
Le chef commissaire du Conseil Exécutif de l’Assemblée Régionale de Rodrigues, Gaëtan Jhabeemissar, en prend également pour son grade en ce début de campagne. « Le chef commissaire est devenu le chef caissier et donne des ordres aux officiers des Finances pour payer les nou-dimounes en priorité. Main gauche, main droite », allègue Le Rodriguais Autonome.
Serge Clair met également en garde les autorités contre des abus de la part des commissaires sortants du MR. « Le politicien responsable de la Jeunesse et des Sports veut lancer un projet Fonds Insertion Jeunes du budget consacré à la construction de centres de jeunesse. Ce projet a été conçu à la va-vite et sans aucune planification. Pourquoi maintenant ? Tout simplement pour acheter des jeunes avec quelques centaines de roupies par mois vu que la date des élections a déjà été annoncée officiellement », allègue le leader de l’OPR.
Pour sa part, le leader du FPR avait prévu en début d’après-midi un point de presse pour commenter les derniers développements sur le plan politique. Il accuse le MR d’exploiter la misère de la population à Rodrigues pour tenter de sauver sa mise électorale. « Nous dénonçons les commissaires sortants qui utilisent la plateforme du Trust Fund en vue de procéder à la distribution de maisonnettes aux plus démunis de la société à Rodrigues en vue de les embêter pour obtenir leurs votes. En sus de cela, il y a la dilapidation des fonds publics », a fait comprendre Johnson Roussety.
Dans la matinée, Le Mauricien a cherché en vain des commentaires des dirigeants du MR. Des sources bien informées ont fait comprendre que le ministre de Rodrigues et leader du parti Nicolas Von Mally s’apprêtait à prendre le vol d’Air Mauritius pour Maurice et que ses téléphones cellulaires étaient éteints. Le chef commissaire Jhabeemissar était également injoignable pendant la matinée.