Le ministre de l’Agro-industrie et de la Sécurité alimentaire a indiqué hier au Parlement que Rs 270 millions ont été déboursées à ce jour sous le Food Security Fund à l’intention de 4 613 planteurs et éleveurs bénéficiaires. Satish Faugoo a exprimé sa satisfaction quant aux résultats obtenus à ce jour pour diminuer la dépendance du pays en matière d’importation de légumes, notamment, indiquant entre autres que la production de food crops a augmenté de 23 %.
Les projets identifiés pour ce programme d’autosuffisance alimentaire, dit-il, sont placés sous la responsabilité de la Mauritius Cane Industry Authority, de l’Irrigation Authority, de l’Agricultural Research & Extension Unit, entre autres organismes.
À une question supplémentaire de la députée MSM Maya Hanoomanjee, le ministre a indiqué que ce fonds institué en 2008 prévoyait un montant initial de Rs 1 milliard. Au député MMM Jean-Claude Barbier qui voulait savoir si le ministre était disposé à déposer la liste des bénéficiaires à l’Assemblée, le ministre a répondu qu’il le fera. Quant aux objectifs atteints à ce jour, M. Faugoo a répondu à une question supplémentaire du député MSM Mahen Seeruttun que les résultats obtenus sont tangibles. Et de citer quelques chiffres : à 2011, outre la hausse de la production de food crops de 23 % ; celle de la pomme de terre était de 40 % ; la production laitière annuelle est passée de 2,2 millions de litres, il y a encore quelques années, à 8 millions de litres, représentant une augmentation de 11 %. D’autre part, la production de viande (incluant le poulet) a connu une hausse de 37 % en trois ans. Quelque 7 500 hectares de terres agricoles sous culture sont concernés par le Food Security Programme, a indiqué le ministre.