À Maurice depuis lundi pour présenter ses lettres de créance à la Présidente de la République, Liam MacGabhann, le nouveau haut-commissaire d’Irlande basé à Pretoria, en a aussi profité pour faire le point sur l’enquête menée par la police mauricienne dans le cadre du meurtre de Michaela Harte-McAreavey, qui avait été retrouvée morte le 10 janvier 2010 dans la chambre 1025 de l’ex-hôtel Legends, où elle était en lune de miel. Le nouveau haut-commissaire a également rendu visite à Me Dick Ng Sui Wa, l’avocat de la famille Harte. Tous deux ont ensuite rencontré les officers planchant sur la deuxième enquête visant à élucider ce crime, resté impuni jusqu’ici, et ce afin de prendre connaissance des récents développements. « L’enquête se poursuit », a déclaré au Mauricien Me Dick Ng Sui Wa. Liam MacGabhann a également rendu visite à l’Attorney General au cours de la semaine. Il repart aujourd’hui.
Rappelons que le mois dernier, la famille de l’Irlandaise Michaela Harte, qui avait intenté un procès en réclamations devant la Cour suprême contre l’ex-hôtel Legends, avait décidé de retirer sa plainte, l’hôtel ayant trouvé un accord à l’amiable avec la famille. Dans ce procès en réclamations, qui devait débuter en février 2016, la famille Harte réclamait 1,3 million de livres sterling (Rs 65 millions) à l’ex-Legends. La famille Harte attend désormais que cette deuxième enquête soit bouclée.
Michaela Harte, jeune mariée qui venait passer sa lune de miel à Maurice avec son mari, John McAreavey, a été mortellement agressée alors qu’elle se trouvait dans la chambre 1025 de l’ex-hôtel Legends, où, selon John McAreavey, elle était retournée chercher des biscuits. L’enquête de la MCIT avait ainsi débouché sur l’arrestation de deux anciens employés de l’hôtel, Avinash Treebhoowoon et Sandip Moneea, qui avaient fait face à un procès devant les Assises avant d’être ensuite relaxés lors d’un verdict unanime des neuf jurés, ceux-ci leur ayant accordé le bénéfice du doute.