Les collégiens actuellement en Form IV prendront livraison de leurs tablettes électroniques en février 2014, quand ils seront en Form V. C’est la confirmation donnée par le ministre de l’Éducation Vasant Bunwaree lors de la cérémonie, hier après-midi, pour la signature du contrat entre l’Éducation et le distributeur des tablettes, Mauritius Telecom.
Ces tablettes de 10 pouces de la marque Penta, modèle WS1001Q, seront équipées du système d’exploitation Android. Au total, 26 100 tablettes sont prévues pour les collèges d’État, les collèges du privé et les établissements Technical Vocational Education and Training (TVET), quelques écoles Special Education Needs (SEN) et la quatrième année du Prevoc. Ces tablettes resteront la propriété des élèves étant donné qu’ils seront amenés à les utiliser durant toutes leurs années au secondaire, affirme Vasant Bunwaree, qui souligne qu’il ne s’agit pas d’un projet technologique mais éducatif. Les enseignants également recevront des tablettes.
L’offre de Mauritius Telecom, qui inclut le contenu pédagogique, le classroom management software, l’installation, la mise en service et la formation, représente un montant d’environ Rs 134 M. La période de garantie est de deux ans. Les parents auront toutefois à payer Rs 650 représentant les frais d’assurance, sauf pour ceux figurant sur le Registre Social de Maurice.
La livraison des tablettes devra se faire au plus tard le 4 février 2014, soit dans un délai de huit semaines après la signature du contrat. La prochaine étape sera la période de test et finalement, la livraison aux écoles et subséquemment aux élèves de Form IV 2013 qui se retrouveront en Form V en 2014. Les tablettes seront équipées avec du contenu interactif et multimédia pour les matières principales, qui sont les mathématiques, l’anglais et le français, ainsi que des options telles que les sciences, l’économie, les arts et les langues orientales. Le ministère de l’Éducation et le Mauritius Institute of Education (MIE) sont en train d’élaborer des learning packages disponibles hors ligne pour les core subjects (les mathématiques, l’anglais et le français) pour les élèves du School Certificate. Question sécurité, les tablettes seront dotées d’un antivirus et d’un système de contrôle parental et de filtrage web. Dans un premier temps, les élèves devront utiliser leur matériel en offline mode en attendant la concrétisation du projet de connecter les écoles secondaires à l’internet haut débit car il est prévu que ces tablettes soient connectées pour utilisation dans les salles de classe. Le ministère des TIC lancera prochainement un appel d’offres en ce sens.
Vasant Bunwaree est revenu sur les différentes étapes pour la concrétisation de ce projet, une mesure annoncée lors du Budget 2013 par le ministre des Finances Xavier-Luc Duval. Un High Powered Committee composé des représentants des ministères de l’Éducation et des Ressources humaines, des TIC, des Finances et du MIE a été institué afin de piloter ce projet et de travailler sur les spécifications des tablettes. L’exercice d’appel d’offres a été lancé en juillet 2013 et l’évaluation a été réalisée par le Central Procurement Board en septembre/octobre 2013. Le contrat a été alloué le 8 novembre à Mauritius Telecom pour une somme de Rs 134 M pour la fourniture de 26 100 tablettes, contenus éducatifs inclus. Vasant Bunwaree a souligné qu’il s’agit d’un des rares cas où il n’y as pas eu de contestations.
Le contrat prend également en considération la formation de 60 formateurs par Mauritius Telecom pour l’utilisation des tablettes. Ce training of the trainers se tiendra en janvier 2014.