Le président du Mouvement Patriotique (MP), Alan Ganoo, qui organisait hier une fête des mères aux Gorges de la Rivière-Noire, dans la circonscription No 14, s’est dit confiant hier que le désaccord avec son colistier Joe Lesjongard sera réglé.
Confirmant que Joe Lesjongard « ena enn ti problem avek le parti », Alan Ganoo a affirmé que le MP est en contact avec son ancien secrétaire général. « Malgré le désaccord nous sommes en contact avec lui et nous réglerons le problème afin que le parti retrouve sa force », dit-il. Joe Lesjongard, député du No 14, n’était pas présent à la manifestation d’hier après-midi.
Pour le président du MP, son parti se présente comme le « king maker » sur la scène politique nationale. « Le parti que nous soutiendrons est certain de prendre le pouvoir », dit-il. Les députés du MP ont quitté le MMM pour faire de l’opposition et non pas pour se joindre au gouvernement, a-t-il toutefois insisté. « Kan eleksion pou vini, nou a deside ek ki parti pou fer lalians », dit-il. « Nous conclurons une alliance avec le parti qui présentera le meilleur programme et qui correspond à celui du MP ». Pour Alan Ganoo, personne ne sait quelle alliance et quel Premier ministre seront au pouvoir après les prochaines élections. « Le MMM, à genoux, essaie de se fixer, Pravind Jugnauth a les problèmes que l’on sait. Le MP sera le king maker pour les prochaines élections. Que ce soit dans la circonscription No 14 ou dans plusieurs autres circonscriptions, les partis politiques qui souhaitent prendre le pouvoir devront compter avec nous ».
Le président du MP a rendu hommage à toutes les mères, dont le rôle dans la société d’aujourd’hui, dominée par les technologies nouvelles, est devenu de plus en plus difficile. C’est, dit-il, la maman qui porte le plus grand fardeau lorsqu’il s’agit d’élever les enfants surtout à un moment où la drogue fait des ravages. « La drog na pa get figir, pa get kominote ». Le problème des mamans se complique, poursuit-il, dans la mesure où, pour une raison ou une autre, il y a de plus en plus de mères célibataires. Il a lancé un appel au ministre des Finances pour que lors de la présentation du prochain budget, il fasse un geste spécial en faveur des veuves et des mères de famille défavorisées. Il estime, par exemple, que l’augmentation des pensions des veuves serait bienvenue pour beaucoup de mères de famille. Jean-Claude Barbier et Lysie Ribot ont également pris la parole pour dénoncer la prolifération de la drogue et inviter les parents à être très attentifs aux comportements de leurs enfants. La cérémonie a été marquée par la présence d’artistes de la circonscription.