À trois heures ce matin, des résidents de Canal-Dayot ont donné l’alerte sur une subite montée des eaux dans leur quartier. Tout le voisinage était dans la rue, les pompiers et la police ont été mandés sur les lieux. Même si aucune maison n’a été inondée, les habitants s’interrogent sur la provenance de l’eau ayant causé ce débordement, étant donné qu’il ne pleuvait pas. Ils invitent les autorités à faire une enquête et prendre des mesures appropriées. Une équipe du Disaster Committee s’est d’ailleurs rendue sur les lieux pour un constat ce matin.
« Combien de rivières se déversent dans ce canal ? » « Pourquoi l’eau est montée subitement alors qu’il ne pleuvait pas ? » Ce sont autant de questions que se posent les habitants de Canal-Dayot, qui ont passé une partie de la nuit dans la rue. « Un voisin qui habite près de la rivière est venu nous avertir de la montée des eaux. Nous avons tout de suite appelé la police et les pompiers. Aucune cour n’a été inondée, heureusement, mais que se serait-il passé s’il pleuvait ? Nous aurions pu nous retrouver dans la même situation qu’en 2013 », s’insurgent les habitants de la localité.
Ces derniers disent également regretter le fait que le responsable du Disaster Committee n’ait pas jugé nécessaire de se déplacer au moment des faits. « Il a dit qu’il faut attendre 9 h du matin. En revanche, nous saluons le sens de responsabilité des éléments de l’Emergency Response Service, plus particulièrement les officiers Toolcanon et Silence, qui sont restés avec nous pendant toute la nuit. »
Les pompiers qui se sont rendus sur place n’ont pas eu à sortir les pompes car l’eau n’avait pas envahi les cours. La subite montée des eaux est venue rappeler de mauvais souvenirs aux habitants de Canal-Dayot. Ils se demandent si des mesures appropriées ont été prises pour empêcher une nouvelle inondation du quartier. « Si là, alors qu’il ne pleuvait pas, l’eau est montée ainsi, que va-t-il se passer la prochaine fois ? »
Des membres du Disaster Committee se sont justement rendus sur place ce matin pour faire un constat de la situation. Aucune décision n’a encore été communiquée. Les habitants eux, souhaitent qu’une équipe de pompiers soit placée en stand-by dans la région à chaque grosse pluie, pour parer à toute éventualité. Par ailleurs, les habitants de Canal-Dayot attirent aussi l’attention sur l’état du Pont Roussel. Ils sont d’avis que ce pont est en mauvais état et pourrait céder à tout moment.