L’archipel des Seychelles a célébré sa 28e édition du Festival Kreol du 25 au 31 octobre. Une semaine de festivités au cours de laquelle, le peuple seychellois exprime sa créolité dans tous les domaines et montre aux étrangers, (expatriés, touristes), sa fierté d’être une nation unie qui vit et perpétue son héritage culturel métissé, issu de diverses communautés (européenne, chinoise, indienne et africaine). Plusieurs activités ont eu lieu à Victoria, ville principale de Mahé, connue comme la capitale du monde créolophone. Le public a assisté à des animations culturelles, des expositions, des installations, dans le centre ville au cours de ces jours consacrés à la culture créole. Des artistes venant des îles suivantes : Haïti, Martinique, Réunion, Seychelles, Rodrigues et Maurice, ont participé à ces activités culturelles. Ceux présent ont pu voir et entendre ces musiciens et chanteurs venant des mers des océans Atlantique et Indien, jouant et interprétant leurs musiques et chansons, différentes certes, mais dans leur langue maternelle qui est le créole. Les activités du programme culturel du Festival Kreol qui ont été organisées par le ministère du Tourisme et de la Culture de l’archipel, ont été suivies par des journalistes locaux, régionaux et internationaux.
Le gouvernement et le secteur privé des Seychelles ont injecté 2.5 millions de roupies seychelloises pour la tenue d’un tel événement culturel et s’attendent à des retombées positives pour l’industrie du Tourisme qui reste le premier pilier de l’économie de l’archipel aux 115 îles de l’océan Indien.