L’École Hôtelière Sir Gaëtan Duval, tombant sous le Mauritius Institute of Training and Development (MITD), est sous le choc depuis hier après-midi. Le directeur de la Mauritius Tourism Academy, Harmon Chellen, âgé de 52 ans, qui était en mission officielle aux Seychelles, a été retrouvé mort noyé dans le lagon autour de L’Islette Island à Port Glaud. Les circonstances de cette affaire sont des plus dramatiques car à peine une demi-heure avant cette découverte, il avait été interrogé par la police des Seychelles pendant plus de quatre heures suite à des accusations d’agression sexuelle portées contre lui par une employée de l’hôtel Constance Ephelia, où il logeait pendant son séjour.
En attendant les conclusions de l’examen post-mortem, qui devait être pratiqué, les autorités des Seychelles traitent cette affaire comme un suicide et se montrent très avares de commentaires à ce sujet. Du côté de la direction de l’hôtel, l’on confirme que vers 9 h 30 hier, la police avait débarqué dans l’enceinte de l’hôtel pour escorter le directeur de l’École Hôtelière Sir Gaëtan Duval au poste de police pour une audition.
Le porte-parole de la police des Seychelles affirme que cette affaire relève d’une déposition consignée par une employée de l’hôtel. Cette dernière, dont l’identité n’a pas été révélée, allègue qu’elle avait été violée par Harmon Chellen dans la soirée de dimanche. La police ajoute que l’attitude du directeur de la Mauritius Tourism Academy  était « uncooperative » pendant l’audition consacrée aux allégations et qu’il aurait quitté le poste de police entre 13 h 30 et 14 h.
Vers 15 h 50, la police des Seychelles fut informée de la présence d’un corps inerte flottant dans le lagon au large de Port Glaud. Jusqu’à ce matin, la police seychelloise n’avait pas encore confirmé l’identité de la victime. Par contre, la direction de l’hôtel Constance Ephelia a émis un communiqué officiel faisant état de ce drame et soulignant que « the wellbeing and privacy of its guests and team members is at the heart of the resort’s concerns. The resort would like to express their sincere condolences to the bereaved family. The resort will offer counselling and support to all team members who are aggrieved by this situation. An enquiry is under way and the resort cannot comment further at this stage ».
Harmon Chellen, qui est marié et père de deux enfants, devait rentrer à Maurice ce jour-ci, après avoir été l’un des guests of honour pour la graduation ceremony des étudiants seychellois en Hospitality management de la Tourism Academy aux Seychelles, dont le patron n’est autre que Claude Narain, ancien président du board de l’École Hôtelière Sir Gaëtan Duval. Cette cérémonie, qui s’est déroulée à la fin de la semaine dernière, a vu la participation du vice-président des Seychelles Dany Faure et du ministre du Tourisme de l’archipel, Alain St-Ange. Il était accompagné de Deepak Balgobin, directeur des ressources humaines de l’hôtel Shanti-Maurice.
À l’annonce du suicide présumé de Harmon Chellen, le ministère du Tourisme des Seychelles a émis un communiqué officiel pour rendre un ultime hommage à celui-ci en faisant ressortir que « M. Harmon Chellen showed that the ties of friendship between Mauritius and Seychelles were solid and based on nothing less than mutual respect. M. Chellen, the Training Centre Manager at the Mauritius Institute of Training and Development and the École Hôtelière Sir Gaëtan Duval, praised the accomplishments of the Seychelles and congratulated the work undertaken by Minister Alain St. Ange, the island’s Minister responsible for Tourism and Culture ».
Du côté du MITD, on préfère prendre connaissance des tenants et aboutissants de ce drame avant de faire le moindre commentaire.