Avec la démission du gouvernement de Navin Ramgoolam effective à partir de 17h19, hier, le nouveau Premier ministre, sir Anerood Jugnauth, a été invité formellement par le président de la République, Kailash Purryag, à former son gouvernement. Les dernières informations disponibles indiquent que le leader de l’Alliance Lepep sera reçu officiellement à la State House, ce matin à 10h pour être installé en tant que Premier ministre. A la tête d’une confortable majorité de 51 parlementaires plus l’Attorney General en la personne de Ravi Yerrigadoo contre 18 parlementaires de l’opposition, sir Anerood fera son come-back au sein de l’hémicycle après l’avoir quitté il y a un peu plus de 11 ans pour assumer les fonctions de président de la République. Des tractations ont été initiées avec l’OPR en vue de bénéficier du soutien des deux députés de  ce parti pour faire adopter des amendements constitutionnels en vue d’augmenter le nombre de vice-Premiers ministres pour un Front Bench à six en vue de satisfaire les exigences des partenaires de l’Alliance Lepep.
Le calendrier prévu par les dirigeants de l’Alliance Lepep indique que la cérémonie de prestation de serment des 24 nouveaux ministres devrait avoir lieu demain même si dans un premier temps, il avait été question que cette étape soit franchie dès cet après-midi. La première séance de la nouvelle session de l’Assemblée nationale se fera vers la fin de cette semaine, probablement jeudi, a appris Week-End de sources autorisées.
D’autre part, dans la matinée d’hier, le Premier ministre désigné et le ministre des Finances In-Waiting, Vishnu Lutchmeenaraidoo, ont pris l’initiative de lancer un appel au secteur sucre pour le paiement de salaires aux grévistes pendant les huit jours de débrayage. Du côté de l’industrie sucrière, l’on avance ne pas être en présence d’une demande formelle en ce sens et que toute décision devra être entérinée après une concertation entre les parties concernées.
Après les dernières formalités au Treasury Building et avoir fait ses adieux aux membres du personnel du Prime Minister’s Office sur le coup de 14h, l’ancien Premier ministre et leader du PTr a mis le cap en fin de journée sur la State House pour compléter les procédures constitutionnelles pour un Handing Over du pouvoir. Navin Ramgoolam, qui a été reçu par le président Purryag à 17h19, a eu un ultime entretien d’une heure au Réduit.
Le protocole établi prévoit qu’avec la soumission de la démission de l’Outgoing Government, le nouveau Premier ministre est invité officiellement par voie épistolaire par le président de la République à constituer le Conseil des ministres. Au terme des arrangements intervenus en début de soirée, il a été convenu que sir Anerood sera installé en tant que Premier ministre lors d’une rencontre formelle à la State House ce matin. Une rencontre quelque peu particulière entre un ancien président de la République redevenu Premier ministre et un Sitting President of the Republic.
Les ministrables bleus
A partir de ce tête-à-tête, le nouveau gouvernement de l’Alliance Lepep devra être en marche. Pour des raisons pratiques et de convenance, la cérémonie de prestation de serment des 24 nouveaux ministres pourrait se dérouler demain. Dans un premier temps, il a été question que cette étape allait être franchie cet après-midi. Mais tout dépendra des conclusions des tractations en cours après le dîner, hier soir.
Un autre fait majeur, qui devra intervenir cette semaine, concerne l’ouverture de la nouvelle session de l’Assemblée nationale. La cérémonie de prestation de serment des nouveaux parlementaires devra avoir lieu jeudi, de même que l’élection de Maya Hanoomanjee aux fonctions de Speaker de l’Assemblée nationale et d’Adrien Duval en tant que Deputy Speaker. La raison principale de la reprise parlementaire rapide est de faire adopter The Additional Remuneration Bill pour le paiement de la compensation salariale à partir de janvier. La lecture du discours-programme du gouvernement de l’Alliance Lepep par le président de la République est programmée pour la troisième semaine de janvier.
A hier soir, les dirigeants de l’Alliance Lepep mettaient la dernière main à la liste des ministrables et à la répartition des responsabilités ministérielles au sein de la nouvelle équipe gouvernementale. La principale question à être résolue portait sur une requête du PMSD pour qu’un nombre de ministres supérieur à quatre lui soit attribué. Des sources dignes de foi avancent que le PMSD serait en faveur de six ministres vu le nombre de députés élus sous le First Past The Post, de même que ceux repêchés par le Best Loser System, soit onze au total.
«Nous avons fait nos propositions. Nous attendons», a déclaré le leader du PMSD avant d’animer une séance de travail avec les nouveaux élus du parti. Au cours de cette réunion, il n’a été nullement question de répartition des portefeuilles ministériels. «Nous avons passé en revue les résultats des élections. Nous avions aussi évoqué le meeting de remerciements prévu pour dimanche prochain à Vacoas», a ajouté un autre membre élu du PMSD.
De son côté, Xavier-Luc Duval, qui sera le No 2 du gouvernement avec le titre de Deputy Prime Minister et probablement le porte-feuille du Tourisme et des Communications extérieures, soit le port et l’aéroport, devait se rendre à La Caverne dans la soirée d’hier pour un dernier round de discussions avec ses pairs en vue de sceller la composition du gouvernement. Aurore Perraud, qui a réalisé un coup de force à Port-Louis Nord/Montagne-Longue (No 4) et Thierry Henry, repêché, vendredi soir en tant que Best Loser, sont donnés comme des ministrables bleus et éventuellement Salim Abbas Mamode, faisant son entrée au Conseil des ministres.
Un Front Bench   à six places
Au cas où la requête du PMSD serait entretenue pour un plus grand nombre de ministres, l’équation de seize ministres MSM, quatre au PMSD et quatre au Muvman Liberater d’Ivan Collendavelloo devra être revue. Un réaménagement des responsabilités comme les fonctions de Deputy Speaker, avec le nom d’Adrien Duval évoqué pour ce poste, Chief Whip et de Deputy Chairman of Committes pourrait être envisagé pour maintenir la formule 16- 4 – 4.
Le Front Bench à six de la nouvelle majorité s’affichera comme suit : sir Anerood, Premier ministre, Xavier-Luc Duval, Deputy Prime Minister et ministre du Tourisme et des Communications extérieures, Showkutally Soodhun, vice-Premier ministre avec le Commerce ou le Logement, Ivan Collendavelloo, vice-Premier ministre et ministre des Utilités publiques ou Santé, Pravind Jugnauth, vice-Premier ministre et ministre des Infrastructures publiques et Vishnu Lutchmeenaraidoo, ministre des Finances, soit un Front Bench à six places.
Mais pour pouvoir aménager un Front Bench à six places et la nomination additionnelle de vice-Premiers ministrse, l’Alliance Lepep aura besoin d’apporter un amendement constitutionnel nécessitant une majorité de trois-quarts. Faute de cette majorité, des contacts ont été établis avec l’OPR de Serge Clair pour le soutien des deux élus de Rodrigues.
Les autres ministrables sont Nando Bodha (Agriculture) ; Leela-Devi Dookhun-Luchoomun (Education), dont l’époux est le directeur de la Private Secondary Schools Authority et des risques de conflits d’intérêts à éviter; Yogida Sawminaden/Salim Abbas Mamode aux Administrations régionales; Anil Gayan, qui reconnaît ne pas être au courant du portefeuille ministériel qui lui sera attribué même s’il se sent nettement à l’aise aux Affaires étrangères  Patrice Armance au ministère de l’Intégration sociale; Aurore Perraud, dont le nom est cité au ministère de l’Égalité des Genres et également aux Sports et à la Jeunesse. Au cas où l’option de six ministres PMSD serait avalisée, Adrien Duval pourrait compléter le groupe avec le portefeuille des PME délaissant le poste de Deputy Speaker à Ravi Rutnah.
Dans les rangs du MSM, les autres ministrables sont Ashit Gungah, (Sécurité sociale) Mahen Jhugroo (Collectivités locales) , Sudesh Caullychurn, Maneesh Gobin, Mahen Seeruttun (TIC), le tombeur d’Arvin Boolell, ou encore Etienne Sinatambou donné comme favori pour le portefeuille de l’Environnement avec Raj Dayal également comme prétendant. Le ML Eddy Boissézon pourrait atterrir à la Pêche.
Les autres noms cités sont Roubina Jaddoo, Sangeet Fowdar et Toolsyraj Benydin à la Fonction publique ou au Travail et Relations industrielles.
La confirmation officielle des noms et des portefeuilles devra tomber cet après-midi si la cérémonie de prestation de serment est On aujourd’hui au cas contraire il faudra repasser demain après un nouveau tour de table des leaders de l’Alliance Lepep cet après-midi.