La police a confirmé que toutes les routes du pays sont désormais praticables après les averses de ces derniers jours. En ce qui concerne le pont de Riche-Mare, les hommes de la Special Mobile Force (SMF) et des éléments du Groupement d’intervention de la police mauricienne (GIPM) ont dû se jeter à l’eau, accrochés à des cordes, dans une rivière en crue pour déblayer des débris qui obstruaient le passage sous le pont.

« Les policiers ont fait un travail formidable, sinon l’eau aurait débordé sur le pont, le rendant impraticable pour les usagers de la route », précise Pravind Rughoo, responsable de communication au National Disaster Risk Reduction Management Committee (NDRRMC). Parallèlement, la SMF a enlevé des débris sur la route d’Anse-Jonchée et Phooliar Nagar, à Barlow. Des membres de la SMF ont été déployés à Fond-du-Sac pour pomper l’eau dans des maisons de même qu’à Plaine-Magnien, où un arbre était tombé sur une maison. Entre-temps, des officiers du ministère des Infrastructures publiques ont inspecté la rue Gassista, à La Butte, où des fissures ont été notées sur la route. Néanmoins, cette route, selon eux, ne représenterait aucun danger pour les usagers. Soulignons que le tunnel nord du Caudan Waterfront est toujours fermé pour cause d’accumulation d’eau et de débris. La police a été informée que Landscope Company Ltd effectuait le nécessaire pour pomper l’eau.

Pour la journée d’hier, le Mauritius Fire and Rescue Service a effectué 50 interventions à travers l’île, dont 20 concernant des maisons inondées. Par ailleurs, les activités au port se sont déroulées normalement, sauf les opérations au Container Terminal, qui ont été perturbées à cause des vents violents. En ce qui concerne l’aéroport, aucun changement au programme, à l’exception d’un vol d’Air Austral, qui avait quitté Mayotte et devait gagner La Réunion hier. À cause du mauvais temps, l’avion a fait une escale d’une heure à Maurice avant de gagner l’île sœur tôt hier matin. 

D’autre part, la police a informé 11 familles de Quatre-Sœurs qu’elles sont en “warning stage”. « Cette région a reçu plus de 100 mm de pluie. Mais ces familles ne sont pas en danger pour le moment. Elles ont été appelées à se préparer si les averses perdurent. Dépendant de l’évolution de la situation, la NDRRMC décidera s’ils devront être évacués ou pas », indique Pravind Rughoo. Finalement, les grosses pluies ont été bénéfiques pour nos réservoirs, Piton-du-Milieu affichant un taux de remplissage de 97,7% (voir ci-dessous).

Taux de remplissage des réservoirs :

  • Mare-aux-Vacoas : 64,3%
  • Piton-du-Milieu : 97,7%
  • La Ferme :36,7%
  • Bagatelle : 87,7%
  • Mare-Longue : 70,9%
  • Midlands: 59,7%
  • La Nicolière: 63,3%