La compagnie aérienne nationale a arrêté son choix stratégique pour le renouvellement de la flotte d’aéronefs pour les dix prochaines années, avec des investissements massifs de Rs 40 milliards dans un premier temps et une option de plus de Rs 30 milliards à la fin de cette période. À ce montant, il faudra ajouter les conditions financières de la location à bail de deux autres appareils intervenant dans les trois ans à venir. À titre de comparaison, le coût des acquisitions de ces aéronefs par Air Mauritius représente plus de trois fois celui dans la construction du Mauritius Light Transit Project (métro léger) de Rs 22 milliards.
Le choix s’est porté sur les types d’appareils construits par Airbus, soit des A359-900, au détriment du concurrent américain Boeing. La signature d’un Memorandum of Understanding (MOU) entre Air Mauritius et Airbus Industrie est intervenu hier en Grande-Bretagne, en marge du Farnborough International Airshow, la grand-messe internationale de l’aviation.
Aux termes de cet accord paraphé par le Chief Executive de la compagnie aérienne, Andries Viljoen, et le président et CEO d’Airbus, Fabrice Brégier, Air Mauritius a pris une option ferme pour l’acquisition de quatre A350-900 avec une capacité de sièges avion variant de 276 à 369 places dépendant de la configuration intérieure dans le cadre de son programme de renouvellement de la flotte, soit le « Step 5 of the 7-Step Recovery and Sustainability Plan » pour le redressement des activités d’Air Mauritius. Le coût total de ces investissements est estimé à environ Rs 40 milliards, soit Rs 10 milliards par aéronef.
Le MOU fait également état de l’option pour Air Mauritius de placer des commandes fermes pour trois autres avions du même type entre 2023 et 2025 selon les mêmes termes et conditions que pour les quatre premiers A350-900. De ce fait, il faudra miser sur des dépenses additionnelles de Rs 30 milliards pour compléter ce deal.
Le programme de construction établi entre Air Mauritius et Airbus prévoit la première livraison de deux appareils en 2019 et des deux autres l’année suivante. Commentant le choix des A350-900, le CEO de la compagnie aérienne nationale souligne que « these fuel efficient A350-900s are key to modernising our fleet and will significantly reduce operational costs. This aircraft is the game changer we were looking to improve our products and competitiveness. The A350-900 will enable our customers to enjoy significantly improved comfort levels ».
Nouvelles facilités
Après la décision de procéder à l’acquisition de ces A350-900 pour remplacer les A340 sur les longs courriers, notamment en Europe, en Asie et en Australie, Air Mauritius se penchera sur la nécessité de renouveler la flotte sur les short haul destinations, a ajouté Andries Viljoën à la presse internationale à cette occasion.
De son côté, le président du board d’Air Mauritius, Dass Thomas, commentant cette « landmark decision following a rigorous and transparent evaluation and selection process », a mis l’accent sur les nouvelles facilités qui seront mises à la disposition des passagers. « These new acquisitions will allow the airline to offer a very attractive product with state of the art seats and in-flight entertaninment facilities to meet the expectations of our passengers », a-t-il fait comprendre.
Compte tenu des coûts d’opération des A 340, dont le plus vieux date de 19 ans déjà et nécessitant un load factor de 85 % sur la ligne Maurice/Londres pour couvrir les frais, Air Mauritius n’attendra pas 2019 pour opérer les A350-900. Parallèlement, la compagnie aérienne a signé une Letter of Intent avec AerCap Holdings NV, basée à Amsterdam aux Pays-Bas, pour la location à bail de deux autres A350-900. La mise en service de ces deux nouveaux appareils est annoncée pour 2017, soit deux ans avant ceux construits par Airbus pour le compte d’Air Mauritius.
Les conditions de ce bail n’ont pas été rendues publiques mais dans un communiqué émis pour confirmer la transaction, Philip Scruggs, président et Chief Commercial Officer d’AerCap, déclare que « AerCap is pleased to play an integral role in the renewal of Air Mauritius’s longhaul fleet by introducing the first new widebody A350-900s. Air Mauritius is an existing AerCap A340-300 customer. The introduction of new A350-900s in 2017 will make Air Mauritius even more competitive on critical routes to Europe and Asia and will position the airline as a leader in African aviation ».
Sur le plan macroéconomique, cette démarche d’Air Mauritius devra booster les investissements en général, qui traversent une période de morosité, avec des effets à retardement sur le plan de la balance des paiements, soulignent des spécialistes dans le domaine.