Depuis le 1er février, la compagnie d’aviation Emirates offre une nouvelle option de vol aux voyageurs d’affaires souhaitant se rendre en Zambie ou au Zimbabwe. La compagnie du Golfe vient en effet d’ouvrir la desserte Dubaï-Lusaka-Harare. Ces vols sur le Zimbabwe et la Zambie portent à 22 le nombre de destinations offertes par Emirates sur le continent africain.
Un Airbus A330-200 assure ainsi cinq liaisons hebdomadaires entre les trois villes (Dubaï, Lusaka et Harare). Chaque semaine, du lundi au dimanche (sauf le jeudi et le samedi), l’A330-200 décollera à 09 h 25 de Dubaï et arrivera à Lusaka à 14 h 50. L’avion s’envolera ensuite de la Zambie à 16 h 20, direction Harare, pour une arrivée prévue à 17 h 20. Le vol retour quittera le Zimbabwe à 19 h 20, et son arrivée à Lusaka est prévue à 20 h 20. Après une correspondance d’une heure et demie, l’appareil s’envolera à nouveau vers Dubaï, où il se posera le lendemain matin à 07 h 10.
Au cours du vol inaugural, en présence de plusieurs éminentes personnalités, le Divisional Senior Vice President – Revenue Optimisation & Distribution, Nabil Sultan, a fait ressortir que « Zambia and Zimbabwe are both important emerging business and industrial centres, with economies that are projected to grow by over 5% annually during the coming years ». Selon lui, cette nouvelle liaison jouera un rôle important dans le développement économique, en connectant Lusaka et Harare au reste du monde, ouvrant ainsi la voie à de nouvelles opportunités pour le commerce, l’investissement et le tourisme.
Après l’introduction de cette 22e desserte sur l’Afrique, la compagnie aérienne, qui a déjà enclenché de nouvelles opérations à Dallas, Texas, procédera à l’inauguration de nouveaux vols, vers Seattle en mars, vers Ho Chi Minh City en juin, et vers Barcelone en juillet.