Pour marquer le demi-siècle de vols directs entre Johannesburg et Maurice, la compagnie aérienne South African Airways, qui assure cette desserte a invité une délégation de journalistes sud-africains à Maurice pour une semaine. L’occasion pour ces journalistes de faire un survol de la destination en vue de la promouvoir dans leur pays, et d’aller à la rencontre des opérateurs mauriciens, dont les opérateurs économiques, pour cerner le potentiel d’investissements existant entre Maurice et l’Afrique du Sud.
En 50 ans de présence à Maurice, SAA a expérimenté plusieurs transformations majeures. En dépit des difficultés financières qu’encoure actuellement l’entreprise aérienne, la dessert Afrique du Sud-Maurice, connaît, elle, un franc succès, selon Duane Ferreirinho, Senior Manager Global & Internal Communication, Global & Internal Communications de SAA, actuellement présent à Maurice et accompagnant la délégation de journalistes sud-africains de passage.
Dans un communiqué de presse, Nico Bezuidenhout, Acting CEO chez SAA, fait ressortir que «Mauritius has remained an important destination for SAA throughout its history. Recent frequency additions on several key African routes, including Mauritius, hold strategic commercial value for the business and forms part of the impetus of the Long-Term Turnaround Strategy. Mauritius remains one of the fastes rowing économies on the continent with consistent demand-side growth in bot business and leisure travel».
C’est dans cette perspective que, suivant la hausse constante de voyageurs sur la route Afrique du Sud-Maurice, SAA a augmenté depuis décembre 2014, le nombre de vols hebdomadaires entre nos deux pays, passant de neuf vols à dix.
En effet, depuis le 4 décembre, SAA propose dix vols par semaine entre l’Afrique du Sud et Maurice. Outre le vol quotidien, une nouvelle programmation a été faite avec, notamment, deux vols les jeudi, samedi et dimanche. Et au vu de l’intérêt que portent les voyageurs pour cette desserte la compagnie africaine compte augmenter ce nombre de dessertes d’ici mars 2015.
Duane Ferreirinho note que de plus en plus de Mauriciens, dont ceux issus de la communauté des affaires, utilisent cette route. Dans ce sillage, durant la semaine écoulée, les journalistes de la presse sud-africaine ont eu l’occasion de prendre connaissance des perspectives d’investissements qui existent à Maurice, et ont eu plusieurs sessions de travail avec les représentants du Board of Investment (BOI), et de la Chambre de Commerce (CCM) entre autres. L’occasion leur a également été donnée de voir Maurice sous un autre angle que la «seaside holidays destination», souvent vantée par les tours opérateurs.
A leur retour dans leur pays, les journalistes sud-africains pourront témoigner des diverses offres touristiques que propose la destination mauricienne. En marge de ce 50e anniversaire de partenariat entre SAA et Maurice, d’autres activités sont programmées, dont un autre voyage de presse prochainement.