La Mauritius Revenue Authority (MRA) lance un appel aux employés locaux pour qu’ils retournent leur formulaire EDF (Employees Declaration Form) le plus tôt possible afin que l’employeur puisse déduire l’impôt sur le revenu mensuel, selon le système PAYE (Pay as you earn) correctement, a souligné un préposé de la MRA au Mauricien, ce matin.
Ces jours-ci, les employés du secteur public et privé reçoivent leur formulaire d’EDF leur permettant de déclarer les exemptions auxquels ils ont droit, qu’elles soient le Net income threshold, les dépendants ou encore les prêts bancaires et les assurances médicales. S’il n’y a pas de date limite pour soumettre ces informations à l’employeur, la MRA encourage les employés à la faire le plus tôt possible. « Si certaines entreprises n’ont encore démarré l’exercice de distribution du formulaire, nous encourageons les employés à le télécharger du site internet de la MRA à l’adresse www.mra.mu, à le remplir et le soumettre le plus tôt possible », affirme notre interlocuteur. « Cet exercice est d’autant plus important si le contribuable a changé de statut par rapport au nombre de dépendants, à l’assurance santé ou encore des prêts bancaires. S’il ne le fait pas, l’impôt déduit ne correspondra pas au montant dont il doit s’acquitter ».
L’autre étape importante de l’année fiscale des employés et employeurs est la déclaration d’impôts des contribuables. Dans ce sillage, l’employeur a jusqu’au 16 février au plus tard pour remettre à ses employés la déclaration des Emoluments sur lequel est inscrit le montant du salaire perçu pendant la période de janvier à décembre 2014, les exemptions et l’impôt prélevé. Après cet exercice, l’employeur est appelé à remettre un « return of employee » à la MRA, ce qui permettra à celui-ci de préparer le formulaire prérempli de chacun des employés qui sera posté sur internet. « La MRA pourra ainsi offrir le même service au contribuable une nouvelle fois ».
Avec ce service, le contribuable n’a pas à se soucier de la manière de remplir le formulaire, il est appelé à vérifier les données et à les mettre à jour en cas de besoin. Selon notre interlocuteur, l’exercice de soumission du formulaire pourra démarrer dès la troisième semaine de février. « Les formulaires seront disponibles sur le site internet de la MRA. Le contribuable pourra accéder à son compte par un login et un mot de passe », indique notre interlocuteur qui rappelle que la date limite pour soumettre la déclaration d’impôts et effectuer le paiement est le 31 mars 2015.
Ceux qui souhaitent soumettre leur fiche de déclaration d’impôt et payer le montant dû par voie électronique auront jusqu’au 15 avril pour le faire. Cependant, précise le préposé de la MRA, « ceux qui soumettent leur fiche par internet et font le paiement par cash ou chèque ont jusqu’au 31 mars 2015 pour le faire. Passé ce délai, ils devront s’acquitter d’une amende ». Par ailleurs, ceux qui choisissent de payer par voie électronique sont appelés à se faire enregistrer auprès des compagnies qui offrent ce service — les banques, ou compagnies de téléphonie au préalable. Le paiement par voie électronique se fait à travers le « internet banking, le direct debit, l’ATM, le SMS ou encore par carte de crédit ».
Comme les années précédentes, la MRA réserve le dernier week-end de mars pour ouvrir des FITA (Free Income Tax Assistance) centres à travers le pays. Des officiers du bureau du fisc y seront affectés pour aider les contribuables à remplir leur formulaire par voie électronique. L’année dernière, 17 régions étaient concernées par ce service. La MRA annonce son intention d’en ouvrir d’autres, à la demande du public. Le bureau du fisc attend de recevoir la fiche de déclaration d’impôts de 140 000 contribuables cette année et espère rapprocher le e-filing au plus près des 100 %.