Initialement poursuivi pour infanticide, Satyanand Lobine a plaidé coupable ce matin en Cour d’assises, présidée par le juge Benjamin Marie-Joseph, d’une accusation de coups et blessures ayant provoqué la mort, mais infligés sans intention de la donner. Le délit a été commis sur la personne de Manish Beedee (Aniket) Ramgoolam, le jeune fils de sa concubine, Nisha. La modification de l’acte d’accusation s’est faite avec le consentement du Directeur des poursuites publiques.
Selon les informations rapportées les jours suivants le décès de l’enfant, qui n’était âgé que de six ans, l’accusé a indiqué que le fils de Nisha (alors la compagne de l’inculpé) avait fait une chute la veille de son décès au kalymaye de la localité, à Calebasses, où habitaient le couple et les enfants de la femme.
Toutefois, Alvind Ramgoolam, le frère aîné du défunt, a ensuite déclaré aux enquêteurs de la CID de Terre-Rouge ce que la victime lui avait relaté avant sa mort, en l’occurrence que son père l’avait frappé au kalimaye. Ayant eu des contusions à une jambe, Satyanand Lobine a transporté la jeune victime à l’hôpital SSR, où les responsables devaient constater une détérioration de son état. Il a rendu l’âme quelques heures après.
Le Dr Maxwell Monvoisin a procédé à l’autopsie du cadavre. Selon ses conclusions, le décès est survenu après une perforation de l’intestin.