Cette journée s’est déroulée sous le charme de Gaëtan Faucon et l’écurie Maingard qui, après deux journées sans, se sont offert la plus grosse part du gâteau avec un triplé signé Day Of Reckoning, Altelekker et Captain Tempest. Ce dernier qui effectuait son baptême du feu au Champ de Mars fut déclaré vainqueur après avoir survécu à l’objection de Johnny Geroudis sur Pride Of Prussia pour interférence alléguée. C’est aussi après de longues minutes que One And Only fut proclamé vainqueur de la troisième épreuve vu que cette fois c’est Sunday Monday qui avait été gêné. L’épreuve principale a servi les desseins de représentant de l’établissement Perdrau  avec Azapel qui résista au puissant finish de Not Liable de l’écurie Gujadhur. Cette dernière s’est signalée avec Eskimo Roll qui surclassa le champ dans la cinquième épreuve. Ce rendez-vous a également vu la première victoire de la saison de l’écurie Foo Kune avec la nouvelle unité Bottom Dollar piloté par Michael Cahill qui regagne l’Australie. Patrick Merven a maintenu sa belle série grâce à Imperial Palace qui permit dans la foulée à Naveen Nagadoo de mettre fin à une disette de huit ans.
Triplé de Maingard/ Faucon
La première 2012 de l’écurie Foo Kune

L’épreuve phare de cette journée, dotée de the AXA Travel Insurance Cup, promettait un duel entre Azapel et Not Liable. Ce dernier, malheureux lors de la cinquème journée, était aligné pour la deuxième semaine consécutive. Si sa forme était certaine, en revanche, le parcours réduit était un élément qui nourrissait des doutes dans le camp des Gujadhur qui comptaient toutefois en War Of Conquest, un de ses trois représentants, le pacemaker idéal pour leur partant numéro un. Mais son principal adversaire annoncé,  Azapel, ne venait pas avec la fleur au fusil et sa deuxième place derrière Captain Thriller lors de la journée inaugurale était une référence qui lui premettait d’ambitionner à mieux cette fois. On eut droit à une belle empoignade, mais le dernier mot est revenu à Brandon Morgenrood qui puisa dans les réserves de sa monture pour contrer l’assaut de Robbie Burke sur Not Liable.
I’ll Be Back fut le plus rapide au départ, mais il laissa partir Mr Black Tom et Azapel qui furent débordés dans la première courbe par War Of Conquest. Ce dernier partit sur des bases élevées et en début de descente, il comptait déjà 4L sur Azapel qui put se placer tranquillement devant Mr Black Tom, rejoint à son tour par Druid’s Moon. I’ll Be Back était cinquième à l’intérieur de Meltaway qui précéda Monsieur Dane, Red Lucifer, Not Liable et Dealers Choice respectivement. L’apprenti Bheekary n’y alla pas de main morte, laissant sa monture étendre ses foulées dans la descente avant de le solliciter à partir de la route, laissant prévoir un défaillance de War Of Conquest dans l’emballage final. Druid’s Moon fut le premier à passer à l’offensive pour se rapprocher à l’extérieur du favori à partir de la route. L’élève de Gilbert Rousset se permit même de devancer Azapel dans la dernière courbe lorsqu’il accrocha un War Of Conquest à bout de souffle. Les partisans de Druid’s Moon pensaient pouvoir crier victoire, mais lorsque Brandon Morgenrood se mit en évidence, Azapel refit son retard pour mettre le nez à la fenêtre. Entretemps, on pouvait voir la progression de Not Liable qui était lancé en épaisseur par Burke. Ce dernier opta finalement pour l’intérieur du favori, mais à 150m de l’arrivée, il fut incommodé par War Of Conquest qui était déjà un cheval battu. Lorsque Burke le remit dans son rythme, Not Liable se rapprocha vivement pour gagner du terrain à chaque foulée. Voyant le danger Morgenrood sortit la cravache, ce dont n’apprécia pas Azapel qui versa brusquement à l’extérieur pour gêner Druid’s Moon.
Les grands bonhommes de ce rendez-vous n’ont été autres que Ricky Maingard et Gaëtan Faucon qui, après deux journées sans, sont revenus au devant de la scène en réussissant un beau triplé. Le premier succès fut signé Day Of Reckoning qui était donné comme favori de la deuxième épreuve. Cette course fut menée sur de bonnes bases par Qui Harbour qui s’élançait du premier couloir. Infinite Destiny dut fournir un effort pour surmonter le handicap de sa ligne extérieure pour se porter sur l’arrière-main du meneur. The Money Is Yours se plaça sagement en troisième position côté corde et fut rejoint dans la descente par Broken Hill qui fut condamné en épaisseur dans la première moitié du parcours par Court Report. Enchanter précédait Days Of Reckoning et Amaphupho. Faucon demanda un premier effort à sa monture au bas de la descente pour se rapprocher à l’extérieur de Enchanter avant de se replacer sur les barres dans le dos de The Money Is Yours en attendant l’ouverture à la corde. En tête, Qui Harbour et Infinite Destiny étaient accrochés par Court Report et Broken Hill dans la dernière courbe. Le gris de l’écurie Mahess Ramdin mit le nez à la fenêtre à 150m du but, mais lorsqu’il vit le jour, Day Of Reckoning sortit la  meilleure accération pour forcer la différence et enregistrer sa deuxième victoire sur notre turf.
Battu à la régulière sur Wonderlaine par Bottom Dollar, Faucon réalisa le doublé dans la septième épreuve avec Altelekker qui montra un tout autre visage avec un tongue strap qu’il portait pour la première fois. Il y eut lutte pour le commandement. Red Lotus fut le premier leader, mais Mc Naught prit graduellement l’avantage avant de trouver la position tête et corde après 400m de course. Please To Progress se retrouva à l’extérieur de Pine Nut qui précéda Ivory Snow, Kaboom et Altelekker, tandis que Hedge Your Bet suivait dans les poussières. Matthis Odendaal laissa souffler sa monture dans la descente, mais il n’eut aucune réaction de la part de ses adversaires. Les choses se précisèrent à 350m de l’arrivée avec l’offensive de Gaëtan Faucon. En quelques foulées, Altelekker contourna le peloton pour attaquer franchement les meneurs à l’entrée de la ligne droite où Pine Nut, Mc Naught, Please To Progress et Red Lotus luttaient légitimement pour la victoire. Mais l’accélération de Altelekker fit vite voler en éclats les prétentions de ses adversaires qu’il déposa à l’issue d’une accélération irrésistible.
Gaëtan Faucon se signala une troisième fois sur Captain Tempest qui était annoncé comme un cheval d’avenir chez nous. Du moins, dans sa valeur actuelle, la C8(25-0), il fallait prendre sa candidature très au sérieux surtout par rapport à sa troisième place derrière Variety Club, le meilleur miler de 3 ans en Afrique du Sud. Les partisans de Captain Tempest durent toutefois patienter avant de célébrer la victoire, car les commissaires de courses ouvrirent une enquête d’office avant que Johnny Geroudis ne loge une objection contre le représentant de l’écurie Maingard à l’effet que ce dernier aurait gêné Pride Of Prussia sur la ligne d’arrivée.  Cependant, les résultats furent maintenus en faveur de Captain Tempest après que les Racing Stewards eurent considéré que : 1) from the 200 metres to the last 25 metres there was a gap on the inside of Captain Tempest for Pride of Prussia to improve into but the latter never made up ground on his inside, 2) jockey Faucon switched his whip to his right hand leaving the 100 metres; 3) Captain Tempest kicked away from Pride of Prussia leaving the 100 metres and 4) the beaten margin. Cette interférence ne fut toutefois pas sans conséquence pour Gaëtan Faucon qui écopa d’une semaine de suspension et de Rs 20 000 d’amende pour careless riding sous le rule 160 A (e), réglement sous laquelle il avait reçu un avertissement une semaine plus tôt sur Eagle Squadron.
Pour revenir au déroulement de la course, Captain Tempest usa de son bon pas initial pour se placer en tête dès les premières encablures avant de se laisser déborder par Cut Master. Good Time Charlie suivit en troisième position devant Pride Of Prussia qui précéda Pole Of Cold, Dynastar, Galaxy Way, Ruleofmyheart et Sherwani. La doublure de l’écurie Gujadhur imprima une allure régulière et vu son habituel manque de tenacité, on prévoyait une défaillance de sa part tôt ou tard. En effet, son avance se réduisit graduellement dans le dernier tournant où émergea Captain Tempest. Pride Of Prussia se rapprocha à la corde à l’intérieur de l’éventuel vainqueur, mais ce dernier versa à l’intérieur gênant le coursier de l’écurie Rousset qui dut être repris à 25m de l’arrivée. Ce qui permit à Captain Tempest de l’emporter avec deux bonnes longueurs.
One And Only survit à l’objection de Sunday Monday
Tout comme l’épreuve de clôture, The AXA Assistance Trophy fut également marquée par une interférence. On peut dire que ceux qui s’attendaient à de l’animation dans cette course 1000m ont été bien servis. Il y eut une lutte pour le commandement et de empoignade à l’arrivée en passant par une interférence. Mais le dernier mot est revenu à One And Only, dont c’était la deuxième tentative sur notre turf, qui survit à l’objection de Swapneal Rama sur Sunday Monday pour interférence à environ 75 m de l’arrivée. Hail Atlantis et Democratic Man tirèrent profit de leur bon numéro pour se lancer dans une folle lutte pour les premières positions. Patch Of Blue vint se mêler à la lutte, mais fut condamné en troisième épaisseur. Ce qui assura une allure sélective comme l’atteste le temps fractionné entre le poteau des 800m et celui de 400m couvert en 1963 Pieces Of Eight suivit sagement en quatrième position côté corde devant Torero, Sunday Monday, One And Only, Made Of Money et Zhan Hu respectivement. Hail Atlantis et Democratic Man tenaient toujours le bon bout à l’entrée de la ligne droite, mais payèrent leur débauche d’énergie en plafonnant par la suite. Torero, longtemps en main, s’amena en force à l’extérieur de Pieces Of Eight qui en avait également encore sous les sabots, tandis que One And Only, plus en retrait, plongea à l’intérieur de Democratic Man fin de pouvoir prolonger son effort jusqu’au bout. Mais ce faisant, il bouscula Sunday Monday qui gêna avec l’effet domino Hail Atlantis et Made Of Money. Torero semblait avoir fait le plus difficile lorsqu’il domina Pieces Of Eight, mais One And Only termina encore plus fort pour mettre tout le monde d’accord. A l’issue de la journée, un examen endoscopique démontra la présence de sang dans la trachée de Hail Atlantis et Democratic Man, les deux lièvres de la course.
Grande première pour le pensionnaire de l’écurie Raj Ramdin, mais aussi pour le trio Foo Kune, Michael Cahill et Bottom Dollar qui ouvraient leur palmarès 2012 au Champ de Mars. En effet, l’attente a été longue pour cet établissement qui a attendu la sixième journée pour se signaler. La délivrance est venue de Bottom Dollar dans The AXA Call Center Team Trophy qui était, sur papier, une des épreuves les plus ouvertes de la journée. On s’attendait à voir Lord Of The Dance en tête, mais ce dernier ne se montra pas aussi véloce que d’habitude et fut incommodé dans l’action de Tobin qui s’élançait à son extérieur avant de se rabattre à la corde. Interrogé par les Racing Stewards sur cette tactique, Joorawon dira que ce n’était pas dans ses intentions de mener les débats, mais que c’est un concours de circonstances qui l’ont vu évoluer aux avant postes. On fut effectivement surpris de voir le pensionnaire de l’écurie Mahess Ramdin dans cette position vu qu’il avait réalisé une rentrée prometteuse en finisseur. Une fois aux commandes, Tobin se montra ardent et imprima une allure sélective devant Silent Screen qui avait à son extérieur Pegasus Legacy. Lord Of The Dance était condamné en troisième épaisseur par Silverware et Ipse Dixit et précéda National Manner, Bottom Dollar,  Wonderlaine, Wincourt et Pardon Me Boy respectivement. Tobin ne put longtemps maintenir le rythme et fut vite débordé par Pegasus Legacy dans la dernière courbe. A l’arrière, Cahill se montra patient et à un certain moment ne précédait que Pardon Me Boy. Sa patience porta ses fruits, car contrairement à Wonderlaine qui fut lancé à l’extérieur, il bénéficia du chemin le plus court entre Ivory snow et Silent Screen. Pegasus Legacy  marqua le pas à mi-ligne droite. Wonderlaine s’amena dangereusement à son extérieur, tandis que Bottom Dollar était lancé à l’intérieur. Faucon se démena comme un beau diable sur Wonderlaine, mais bien accompagné par Michael Cahill, l’alezan entraîné par Bertrand de Coriolis sortit un meilleur coup de reins pour s’imposer par 0.75L.
Naveen Nagadoo 8 ans après
Malgré l’absence de Cédric Ségeon, l’écurie Merven est parvenue à tirer son épingle du jeu hier grâce à Imperial Palace piloté par Naveen Nagadoo. Ce dernier renouait avec le succès huit ans après celle de Who’s Pretending, pensionnaire de l’ancienne écurie Fok. Catch A Star ne prit pas le meilleur des départs et fut sollicité par l’apprenti Vyapooree afin de prendre la tête et surtout ne pas se laisser enfermer vu que sa seule chance résidait dans la course à l’avant. Multi Dimention vint se placer sur son arrière-main, condamnant Rock This Town en troisième épaisseur. John John était dans le dos du meneur devant Go Spook qui était à l’extérieur de Imperial Palace. Vinrent ensuite Mustarsel et Wideawake Wizard. Le pensionnaire de l’écurie Foo Kune imprima une allure régulière. Multi Dimention montrait déjà des signes de faiblesse à 400m de l’arrivée où il était déjà repris par John John et Imperial Palace qui avait déboîté. Mustarsel avait également déjà commencé son effort et progressait en troisième épaisseur. Cependant, il ne fut pas en mesure de prolonger son effort jusqu’au bout. En revanche, Imperial Palace qui avait bénéficié d’un meilleur parcours se montra plus percutant, tandis que son compagnon d’écurie, habitué à venir de loin, manqua de punch après avoir probablement suivi de trop près. Catch A Star versa à l’intérieur dans la ligne droite et malgré les efforts de son cavalier, il ne put contrer le finish de Imperial Palace qui l’emporta par une longueur.
La cinquième épreuve ne fut qu’une simple formalité pour Eskimo Roll qui faisait figure d’épouvantail après la deuxième place acquise à sa rentrée derrière Bobby Bear. Shutterfly fut sollicité pour prendre la tête devant Eskimo Roll. Une fois les choses en main, Geroudis laissa souffler sa monture dans la descente pour réduire la course à un sprint sur 600m. Le favori demeura dans son dos et se rapprocha sans forcer dans le dernier tournant. En quelques foulées, Eskimo Roll prit la mesure du gris de l’écurie Rousset avant de prendre le large lorsque Burke lui demanda un effort additionnel. A l’arrière, on ne se battait plus que pour les accessits. Shutterfly conserva la deuxième place devant Sky Link, mais à plus de 3L du vainqueur.
––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––
Sanctions: Mise à pied pour Neisius et Faucon
Trouvés coupables pour des changements de ligne dans la ligne droite finale des troisième et dernière courses, les jockeys Mark Neisius et Gaëtan Faucon qui avaient respectivement piloté One And Only et Captain Tempest ont été sanctionnés par les Racing Stewards. Le premier nommé devra observer un repos forcé d’une semaine et à payer une amende de Rs 40 000. Le Français a aussi été suspendu pour une semaine mais son amende n’est que de Rs 20 000.
––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––
FACTS & FIGURES
Le fait du jour : Le triplé de l’écurie Maingard et de son jockey Gaëtan Faucon. On se rappelle que ce tandem avait frappé s’était fait remarquer par un doublé lors de la 2e journée avec, à la clé, un doublé. Samedi ce duo est monté d’un cran car il devait réaliser un coup de trois par l’entremise de Day Of Reckoning, Altelekker et Captain Tempest. .
Le jockey du jour : Comment ne pas plébesciter Gaëtan Faucon pour son triplé en dépit d’une fait qu’il a été sanctionné pour careless riding dans la dernière course. Le Français a, lors de sa victoire sur Altelekker, s’est montré bien inspiré dans la partie initiale pour que sa monture conserver toutes ses ressources pour la ligne droite finale.
Les vainqueurs les plus joués : Day Of Reckoning avait de nombreux supporters samedi. Le cheval de l’écurie Maingard a vu sa cote passer de Rs 500 à Rs 280 ! Il y avait aussi du jeu sur One And Only en dépit du fait qu’il était coté à Rs 1 400 à la fermeutre des paris. Ses chances étaient auparavant offertes à Rs 2 500.
Les vainqueurs les moins cotés : One And Only et Altelekker à Rs 1 400.
Le meilleur chrono de la journée : Les bons chorons de la journée sont à mettre à l’actif de Eskimo Roll (1:21:91), Azapel (1:24:30), One And Only (0:57:18) et Imperial Palace (1:38:74). Ces deux derniers ont amélioré le Class Record de la distance dans leur valeur respective.
Les déceptions : Uly, Monsieur Dane, Tobin, Lord Of The Dance, Ivory Snow.
Les numéros gagnants : 2/6/5/1/6/4/5/2
Les lignes gagnantes : 5/6/5/2/1/5/6/4
––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––
DECLARATIONS
GAETAN FAUCON (jockey de Day Of Reckoning, Altelekker et Captain Tempest)

« Ca fait du bien de renouer avec le succès après deux journées sans. Day Of Reckoning a gagné une belle course. C’est un cheval qui a une très bonne pointe de vitesse et c’est la raison pour laquelle j’ai attendu le dernier moment pour le lancer. Altelekker nous a bien surpris. Il était mieux à l’entraînement mais dans sa tête on ne savait pas trop comment cela allait se passer. C’est un cheval qui n’a pas une grande action. Au final, il gagne une belle course. Quant à Captain Tempest, il a fait la course qu’on attendait de lui. En fin de ligne droite, il a pris peur avec les cris venant de la foule, c’est pourquoi il s’est penché sur sa droite. Mais je suis d’avis que le cheval de Geroudis ne m’aurait pas battu. »
RICKY MAINGARD (entraîneur de Day Of Reckoning)
« C’est une cheval extrêmement délicat. Il faut tout le temps être aux petits soins et être patient avec lui. On craignait, néanmoins, Court Report avec les oeillères pour la première fois. Je pense que c’est un cheval qui n’a pas besoin de beaucoup de travail. Du reste, on l’entraîne le moins possible. C’est sûr qu’il court bien sur sa fraîcheur. »
BRANDON MORGENROOD (jockey de Azapel)
« It was high time to score as we’ve had enough seconds (laughs). I think I should have put down my stick in the straight and ride him hands and heels because the very moment I hit him, he shied away. Had I done so, I think he would have won by more than a neck. »
ALAIN PERDRAU (entraîneur de Azapel)
« C’était important de gagner cette course. On a passé près de la victoire en plusieurs occasions. Cette réussite tombe à pic et ça fait du bien. C’est un cheval courageux. On l’aime bien à l’écurie et on très content de le voir gagner. »
NAVEEN NAGADOO (jockey de Imperial Palace)
« Je suis très content. C’est fantastique de gagner une course après 8 ans. On avait deux options qui était soit de courir à l’avant soit de s’asseoir tranquillement sur les barres et attendre. Vu que les autres se sont montrés plus rapides, j’ai opté de m’asseoir. A 800m du but, j’étais confiant. Je dédie cette victoire à mon cousin qui se marie aujourd’hui et à toute la famille Nagadoo.  »
PATRICK MERVEN (entraîneur de Imperial Palace)
« On ne connaissait pas trop le cheval. Ceci dit, je dois dire qu’il m’a toujours impressionné au training. Sa rentrée n’était pas mal. On a pris la décision de lui munir des side-winkers et cela a payé. Je suis content pour Naveen qui bosse dur à Floréal. Il monte 10 à 14 chevaux tous le jours. Il mérite amplement cette victoire. »
RAJ RAMDIN (entraîneur de One And Only)
« J’ai pris presque 18 mois pour le remettre sur pied. C’est incroyable de par la façon qu’il gagne. C’est un cheval de bonne valeur qui a été, malheureusement, miné par des ennuis. Je pense qu’il va gagner beaucoup de victoires à Maurice. »
BERTRAND DE CORIOLIS (entraîneur de Bottom Dollar)
« C’est un bon cheval qui a de bonnes abilités. Il finit d’ailleurs très bien ses courses. On a traversé pas mal de mauvaises passes et on est très content d’avoir pu, enfin, briser la glasse. C’est dommage que Michael nous quitte. C’est un très bon jockey, un vrai horseman. »
ROBBIE BURKE (jockey de Eskimo Roll)
« He’s quite a descent animal. I like him a lot. Last time, on his first run, he got beaten by Bobby Bear who is not, to my mind, a bad horse. Eskimo Roll showed us today what he can do. »
RAMAPATEE GUJADHUR (entraîneur de Eskimo Roll)
« Il était super favori et je ne vous cache que la pression était palpable. La dernière fois sur sa fraîcheur, il s’était montré un peu ardent. Aujourd’hui il a bien settled ce qui lui a permis de bien terminé. »
––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––
Partants probables
1er Course – 1365 M (0-25)

Allez Rouge, Drug Squad, Eternal Light, Don’t Tell Mama, Sherbrooke, Caramel King, Sporty Josh, Port Albert, Rock This Down, Tangerine, Obama
2eme Course – 1600 M (30-46)
Come On Sparky, Just Opposite, Tizaloochee, Powerful Gift, Eli’s Connection, Ballito Boy, Kickstart, Kylurian, Juan Belmonte, Sands Of Fire, Dock On Time, Mr Wolf, Le Mistral, Manta Ridge, Advocacy, Court Report, Paul Do Mar, Arromonches, Just Modern
3eme course – 1000 M (35-51)
Thunder Lad, Sniper, Count Me In, Zalacain, Il Magnifico, Mohican, Hup-Two-Three, Jack Sparrow, Traianius, Solar Orbit, Days Of Yore, Electric Lightning, Double Dash, Vin D’Honneur, Fort Noble, Southern Heights, I Am What I Am, Wild’N Free, Moon Raider, Handsome Bullion, Tamworth
4eme course – 1850 M (40-56)
Schecado, Sniper, Zalacain, Naughty Prince, Pick Six, Frusk, Teamog, Ipse Dixit, Vin D’Honneur, Diamond Light, Tamworth
5eme course – 1400M (45-61)
Western Emblem, Adeste Fidelis, Fidelis, Legion Of Honour, King Fahiem, West Coast Swing, King Of Rock, Alvaro, Pattaya Beach, Cormorant Pass, Casey’s War, Bobby Bear, Divine Crusader, Bolting Cat, Siegfried, Polar Falcon, September Wind, Cult Status, High Accolade, Lord Googol, Cheet Em All
6eme course – 1500 M (G2)
A Quiet Rush (1), Profit Report (2), Polar Falcon (3), Green Keeper (4), Honour In Gold (5), Solar Symbol (6), Druid’s Moon (7), Sharks Bay (8), Capitaine (9), Intercontinental (10), Exclaim’N’Exclude (11), Senor Versace (12), Al’s Deputy (13), Not Liable (14), Paraguayito (15), Seattle Ice (16), Acuppa (17), Captain’s Knock (18), Captain Thriller (19) et Rudi Rocks (20)
7eme course – 1365 M (25-41)
Wolfe Tone, Mighty Fine, Chestnut Moon, King Fahiem, Snappy, Imperial City, Immelman, Match Play, Piquet, Steel Of Approval, War Academy, Pero Valiente, Made Of Steel, Paul Do Mar
8eme Course – 1500 M (14-30)
Bourne Supreme, Benjamin Boo, Moot Call, Mobschief, Gymnast, Mr Studious, Transparent, Final Frontier, Captain James Cook, Sherbrooke, Royal Times, Point Of Policy, Tiger Trap, Carcassonne, Port Albert, My Best Friend, Port Albert, My Best Friend, Sherwani, Ball Park