Après les 4-ans, ce sont les 3-ans qui reviennent en piste pour la deuxième manche de leur championnat. Il ne fait pas l’ombre d’un doute que l’écurie Gujadhur voudra faire sienne The Azul Cup. Certes, il vrai que Zambezi Torrent porte 61 kg et qu’il n’a pas hérité d’une bonne ligne. Mais il demeure néanmoins le cheval à battre. Ce qu’il faudrait surtout retenir, c’est qu’en dépit de ses 61 kg, Zambezi Torrent demeure celui qui est le plus avantagé au niveau du handicap. La raison étant que cette épreuve se court à poids fixe et que le handicap est attribué en fonction des fourchettes de valeur bien déterminées (voir plus loin).
L’écurie Foo Kune engage deux représentants et Merven en a trois. Comme cela a été le cas depuis un certain temps, il ne fait aucun doute que l’une d’entre elles ou les deux opteront pour une tactique bien définie pour que la victoire soit la leur au bout de la ligne droite finale. Et là une question s’impose, il incombe au board des Racing Stewards de ne pas tout simplement accepter les tactiques proposées dans le sens où le ou les chevaux concernés courent d’après leur racing pattern, mais de veiller que ces mêmes chevaux courent leur chance et ne disparaissent pas en fin de parcours une fois leur travail terminé.
Que dire aussi de certains de ces pauvres cavaliers mauriciens qui sont en quête d’une bouchée de pain et qui doivent obéir aux consignes, de peur de se voir mettre à la rue et contraints de faire du porte à porte pour trouver la lumière au bout du tunnel.
Pour en revenir à l’épreuve principale de cette 18e journée, on pense que Zambezi Torrent pourra se placer dans le dos d’un adversaire pour courir caché et accélérer au moment opportun pour faire la différence. On a toujours en mémoire la course de ses débuts où il s’était montré quelque peu ardent. Ce qui nous avait le plus frappé, ce fut la confiance de son jockey, qui ne se montra nullement pressé à l’entame de la ligne droite – il savait sciemment de quoi était capable sa monture – avant de demander à sa monture de produire le minimum d’effort pour faire la différence.
Pour les places, on fait confiance à Shoddy Nick, qui avait couru en net progrès lors de la première manche et qui devrait être encore plus à l’aise avec l’allongement du parcours. Captain Magpie pourrait aussi s’immiscer dans les bonnes combinaisons, à condition que la distance du jour ne soit pas au-dessus de ses possibilités. Du côté de l’écurie Foo Kune, Derreck David a choisi Mount Hillaby et, en l’absence de Fausto Durso, c’est Vijayanand Bundhoo qui a été sollicité pour le suppléer sur Forest Panther. Ce dernier n’est pas dénué de qualités mais pourrait être desservi par sa mauvaise ligne. On préfère les chances de Mount Hillaby.