Les jeunes pousses issues du Projet Baby Ping sont en ce moment en stage intensif au Centre national de tennis de table à Beau-Bassin. Une semaine de stage, qui a commencé depuis lundi et qui culminera aujourd’hui avec le Tournoi Les Jeunes Pongistes. D’ici là, ils en sont à deux heures et demie d’entraînement par jour.
Cette formation s’inscrit dans la lignée des premiers examens du Projet Baby Ping. D’ailleurs, ce vendredi, la cinquantaine d’enfants seront sur les bancs pour des évaluations. « L’examen concerne les aspirants à la Raquette de bronze et à la Raquette d’Argent », précise l’entraîneur national, Rajessen Desscann, un des responsables du dossier.
Le projet, lancé en 2009, a déjà produit quelques champions. Les deux derniers en date sont Harsha Hauzaree et Oomar Ahmed, vainqueurs du simple dames et simple hommes des Jeux de l’Avenir il y a une semaine. « Les Jeux de l’Avenir ont montré que le projet Baby Ping a sa raison d’être », soutient le coach.
À l’origine, le projet avait été conçu pour fournir des joueurs de qualité à la sélection nationale. « Lors de nos déplacements en Afrique, nous avons constaté que le niveau était trop différent entre les meilleurs Africains et nous. Alors, nous avons décidé de commencer la formation dès le plus jeune âge. C’est important pour les pongistes. »
Baby Ping a déjà lancé quelques joueurs dans le grand bain. Parmi, on retrouve Harsha Hauzaree, Oomar Ahmed, mais aussi Élodie Hau Wan Ko, Ian Lim Ah Tock, tous issus de ce concept et qui s’entraîne avec la sélection nationale seniors. « C’était le but à l’origine. Mais il ne faudra pas s’arrêter là », persiste l’entraîneur.
L’encadrement technique de l’Association mauricienne de tennis de table (AMTT) a déjà identifié quelques autres pongistes qui pourront intégrer l’élite plus tard. « Il s’agit de joueurs qui ont fait leurs preuves. On voit que la relève est là. Il suffit de la préparer. »
La journée de samedi clôturera la saison des plus jeunes. Le Tournoi Les Jeunes Pongistes sera l’occasion de montrer ce qu’ils ont appris pendant l’année. « Je pense que les joutes seront très disputées. Ça vaudra le coup de faire le déplacement », explique Rajessen Desscann.
Ils seront des pongistes de trois catégories d’âge à être en lice aujourd’hui: U8, U10, U12. « Nous voulons donner la chance à tous les pongistes de participer. » Parallèlement, les seniors seront en action dans l’Open de Beau-Bassin/Rose-Hill.