L’arbitrage mauricien en badminton a évolué au sommet de son art lors des récents Jeux Olympiques à Londres. Diraj Gooneadry avait en effet eu l’insigne honneur d’être l’unique arbitre africain à officier durant cet événement planétaire.
Diraj Gooneadry était à l’oeuvre sur la chaise lors de la finale du double dames ainsi que dans deux matches comptant pour les demi-finales du simple hommes et du double dames.
Cette finale du double dames avait été remportée par la Chine, représentée par Yunlei Zhao et Tian, contre une paire japonaise.
Zhao associée à Zhang avaient aussi décroché l’or du double mixte. Diraj Gooneadry y arbitra la demi-finale remportée par les Chinoises Zhao et Tian contre les Russes Valéria Sorokina et Nina Vislova. Quant à la demi-finale du simple hommes pour laquelle il fut aussi appelé sur la chaise, elle fut remportée par le Chinois Lin Dan face au Sud-Coréen Lee Hyun Il.
« Cette expérience unique s’est très bien passée. Elle restera dans les annales et dans l’histoire. Le gymnase était toujours plein à craquer. Les Mauriciens résidant à Londres ont vécu un grand moment de fierté en voyant que notre pays et par extension le continent africain étaient présents au niveau de l’arbitrage. Comme les sportifs de haut niveau, pour nous aussi arbitres, une carrière serait incomplète sans une participation aux JO. C’est plus qu’une consécration », avoue notre interlocuteur.
Agé de 43 ans et originaire de Souillac, Diraj Gooneadry avait obtenu sa certification comme arbitre international (Certificated Umpire) en 2010 lors des mondiaux de Paris, la distinction la plus élevée dans la hiérarchie arbitrale. Il est aussi le seul à Maurice à la détenir. « Sur vingt-quatre arbitres tous les continents confondus, nous n’étions que huit à arbitrer des finales. C’est vraiment très sélectif. »
Le tournoi de badminton avait duré du 28 juillet au 5 août à Londres. Le jour de la présentation et du briefing des arbitres, la présence d’un arbitre mauricien pour la première fois à l’événement suscita une ovation. Le Danois Torsten Berg, vice-président de la World Badminton Federation était le juge-arbitre (referee) du tournoi.  
Diraj Gooneadry en profite pour attirer l’attention sur la tenue d’un prochain tournoi prévu du 8 au 15 septembre (préliminaire), puis du 22 au 29 septembre (phase finale) à la SSS Souillac. Cela dans le cadre du 25e anniversaire marquant le jumelage entre le village de Souillac Maurice et Souillac France.