Le dernier tournoi national de l’année disputé au début du mois au centre national, Rose-Hill, a fait des heureux gagnants. A l’image de Stephan Beeharry qui a remporté le titre du simple hommes aux dépens de Kiran Babooall alors que Marlyse Marquer, contre toute attente, s’est offerte la palme en féminin dans ce qui reste son premier tournoi de l’année depuis presque deux ans.
Jeune retraité, Beeharry continue malgré tout à s’accrocher. Il est venu cette fois à bout du grand favori du tableau et n°1 national, Kiran Baboolall 21-17, 11-21, 21-17. Celui-ci avait participé avec succès à un récent tournoi international à St Denis, Réunion. Stephan Beeharry a disposé 21-18, 21-9 de Vishal Sawaram, autre élément de l’arrière garde de l’élite nationale pour accéder à la finale.
De son côté, Kiran Baboolall a pris plus difficilement la mesure de Neeresh Ramtohul 21-10, 16-21, 22-20 pour assurer sa place en finale. Mais associés en double hommes, les deux adversaires se sont imposés en finale contre le tandem Stephan Beeharry-Vishal Sawaram 21-17, 21-17, inscrit n°1 du tableau.
En simple dames, il fallait compter avec Marlyse Marquer, en l’absence de Karen et Kate Foo Kune ainsi que de Yeldy Louison. Cela faisait près de deux ans, soit vingt-deux mois exactement, qu’elle ne s’était pas inscrite à un tournoi national.
Mais elle n’avait pas pour autant délaissé sa raquette, confie-t-elle. « Je continuais à jouer et m’entraîner malgré tout, mais pas avec l’équipe nationale. Je joue pour le plaisir et cela me convient. C’était mon premier tounroi de l’année et je suis très contente de l’avoir gagné. C’était un bon match. Si je compte reprendre l’entraînement sérieusement? Je n’en sais rien… On verra », avise-t-elle.
Pour faire bonne mesure, Marquer a aussi décroché le titre en double dames avec Priscilla Pillay-Vinayagam. La paire l’a emporté 21-11, 23-21 contre celle composée de Neeta Persand-R.Dookhee, installée deuxième meilleure paire du tableau.
Enfin en double mixte, Kiran Baboolall allié à Shama Aboobakar (1) se sont logiquement imposés 21-8, 21-14 contre la deuxième paire favorite du tournoi composée de Vishal Sawaram-Amrita Curpen.