Deux médailles d’or, une d’argent et deux de bronze. C’est la moisson obtenue par la sélection mauricienne de Badminton lors des 11es Championnats d’Afrique Juniors, qui s’étaient tenus à Alger lors de la semaine écoulée. Un bilan satisfaisant pour le directeur technique national  Malaisien Nantha Kumar Tarbadas, qui en est à sa première compétition majeure avec les badistes mauriciens.
Raj Gaya, vice-président de l’Association Mauricienne de Badminton (AMB) et chef de mission de la délégation à Alger, souligne que récolter deux médailles d’or sur six, est plus que satisfaisant. « C’est une réussite. Monter sur la plus haute marche en doubles hommes et double mixte est pour moi un bilan positif. D’autant qu’en simples hommes, Aatish Lubah a raté de peu la médaille d’or. Les filles ont donné le maximum pour accrocher une troisième place en doubles dames et dans la compétition par équipes, ils ont également montré qu’ils avaient du répondant », indique-t-il.  
Notre interlocuteur soutient toutefois la faiblesse de nos badistes féminines. « Les filles ont eu du mal. Certes, Aurélie Allet a tiré son épingle du jeu en double mixte mais force est de constater qu’elles ont eu beaucoup de mal à rivaliser avec les forces en présence. Mais elles sont jeunes et elles possèdent toutes une belle marge de progression. Elles seront meilleures à l’avenir », fait ressortir Raj Gaya. Force est de constater qu’ils ont tous donnés le maximum à ces Championnats d’Afrique à l’instar de l’une des raquettes les plus prometteurs de Maurice, Aatish Lubah. Ce dernier, handicapé par une blessure au bras, a perdu la finale simples hommes face au Nigérian Habeeb Bello en trois manches (21-16, 20-22, 16-21).
« J’ai enchaîné plusieurs matches et je n’ai pas été en finale, j’ai eu beaucoup de mal car mon poignet me faisait très mal. Je ne me cherche pas d’excuse mais j’estime que j’aurais pu prétendre à la médaille d’or. Je n’étais pas à 100 % de mes moyens », avoue Lubah. Même son de cloche du côté du DTN Nantha Kumar Tarbadas qui soutient que le capitaine de la sélection mauricienne, avait les moyens de faire mieux. « Il n’était pas en mesure d’attaquer à cause de sa blessure. Il devait laisser venir son adversaire et il a eu beaucoup de mal à tirer son épingle du jeu. Il a bien démarré le premier set et par la suite ,il a laissé beaucoup d’énergie dans la deuxième pour ensuite perdre le dernier. C’est dommage car il avait les capacités pour aller chercher cette médaille d’or », note le Malaisien. À titre d’information, Aatish Lubah avait pris part aux Championnats d’Afrique des -19 ans en 2011 à Maurice, prenant la médaille de bronze en simples hommes et double mixte, et l’argent par équipes.
Julien Paul, le doublé
Aatish Lubah a par ailleurs tenu à remercier le Trust Fund For Excellence In Sports (TFES), le ministère de la Jeunesse et des Sports (MJS), l’Association Mauricienne de Badminton (AMB) et ses parents pour leurs soutiens indéfectibles. En doubles hommes, le tandem Lubah-Paul, qui avait de bonnes chances d’enlever la finale du doubles hommes, a été exact au rendez-vous en faisant tomber les Algériens Asraf Yousouf et Abdool Rehman en deux sets, 21-10, 21-13. Idem pour la paire du double mixte, Aurélie Allet-Julien Paul, qui a arraché une victoire en trois sets, 21-9, 17-21, 21-17 face à un duo nigérian. Aurélie Allet, en duo avec Shaama Sandooyea, a aussi récolté le bronze en doubles dames après une élimination au 1er tour en simple.
La jeune badiste de 15 ans explique qu’elle avait à coeur de ramener la médaille d’or en mixte. « Je voulais monter sur la plus haute du podium. La compétition était très relevée et j’ai tout donné en double mixte au côté de Julien (Paul). Avec Shaama (Sandooyea), nous avons également fourni beaucoup d’effort et nous avons obtenu le bronze. Je tiens à souligner que le niveau était très élevé en terre algérienne et que Maurice n’est pas loin derrière. Nous avons du répondant », note Aurélie Allet. Mais comment passer sous silence la performance du spécialiste en double, Julien Paul. Âgé de 17 ans, le DTN malaisien en dit beaucoup de bien. « Il est taillé pour le double. Il a fait le boulot pour l’emporter en doubles hommes et double mixte. Il est très fort », souligne Nantha Kumar Tarbadas.  Le principal concerné s’est dit très satisfait. « Nous étions très forts en doubles hommes et nous avons fait le travail. Nous nous comprenons très bien Aatish Lubah et moi. C’était un peu plus dur en double mixte mais nous avons quand même su tirer notre épingle du jeu. Je me sens bien en double car ça va très vite et c’est très explosif. Ça me correspond très bien. Maintenant, c’est le DTN qui fait ses choix et je m’y adapterai toujours », nous explique-t-il.
Belle prestation de nos locaux qui ont fait honneur au pays. « C’est une bonne entrée en matière. Il faudra maintenant faire mieux lors des prochaines compétitions . Ce groupe peut réaliser de belles choses », déclare le DTN.