Julien Paul et ses camarades de la sélection affrontent l’Egypte pour une place en finale par équipes

La sélection nationale masculine de badminton disputera les demi-finales de la compétition par équipes ce soir face à l’Égypte, pays hôte des championnats d’Afrique. L’autre demi-finale opposera l’Algérie, première de la poule A, à l’Afrique du Sud, deuxième de la poule B. De son côté, la sélection féminine disputera également une rencontre décisive face aux Égyptiennes, qui ont réalisé un sans-faute jusqu’ici, après une deuxième victoire acquise face à l’Afrique du Sud (4-1).

C’est donc à 18h que Julien Paul et ses coéquipiers joueront leur place en finale. Les Mauriciens ont d’ailleurs montré les crocs dans ces championnats d’Afrique. D’abord, ils ont signé une convaincante victoire contre l’Ouganda en ouverture de compétition lundi. S’en est suivie une deuxième victoire contre la Tunisie, sur le même score, avec la même facilité.

Cependant, ils ont rencontré un écueil sur leur route vers la finale. Ils ont en effet buté contre l’Algérie dans le match déterminant pour la première place. Les Mauriciens se sont inclinés 1-4. La seule victoire du camp quadricolore est à mettre au crédit de Julien Paul, tombeur de Youcef Sabri Medel en deux sets (21-18, 21-14). Derrière, Aatish Lubah, Alexandre Bongout et Melvin Appiah ne pouvaient rien contre la déferlante algérienne. Au cours des autres rencontres disputées hier, l’Algérie a dominé l’Ouganda (5-0), tandis que l’Égypte a disposé tour à tour du Maroc (5-0) et de l’Afrique du Sud (4-1). Le Maroc s’est quant à lui rebiffé en prenant le meilleur du Cameroun (5-0).

Les filles, de leur côté, ont connu des fortunes diverses. Elles ont commencé leur parcours avec une victoire (4-1) contre l’Afrique du Sud lundi, avant de courber l’échine contre l’Algérie dans leur deuxième rencontre hier. Kate Foo Kune avait mis son équipe sur la bonne voie en disposant de Haila Bouksani (21-12 et 21-11). Toutefois, Aurélie Allet et Kobita Dookhee devaient s’incliner dans les deux autres simples face à Linda Mazri (15-21 et 7-21) et Malak Ouchefoun (11-21 et 14-21).

Le double décisif devait de nouveau favoriser les desseins des Algériennes avec le succès de la paire Haila Bouksani et Malak Ouchefoun aux dépens de Kate Foo Kune et Aurélie Allet (22-20 et 21-12). La victoire de Lorna Bodha et Kobita Dookhee face à Linda Mazri et Inès Ziani (21-11 et 21-14) ne comptait finalement pour rien. L’Algérie s’est ainsi rebiffée à l’issue de sa défaite au couteau (2-3) face à l’Égypte lundi et devrait logiquement disposer de l’Afrique du Sud aujourd’hui afin de maintenir également ses chances intactes dans la course à la consécration.