Les championnats d’Afrique juniors de badminton débutent demain matin au centre national à Rose-Hill. La cérémonie d’ouverture est prévue à partir de 10h en présence d’au moins sept pays, l’Algérie, l’Égypte, l’Ouganda, Botswana, l’Afrique du Sud, le Nigeria qui ont tous confirmé à ce jour leur participation, et Maurice.
À hier matin, l’Association mauricienne de badminton (AMB) avait encore cinq pays sur la liste d’attente, l’Éthiopie, le Kenya, le Mozambique, le Cameroun et le Ghana. Ces derniers devraient confirmer leur présence au plus tard aujourd’hui, nous a déclaré le président de l’AMB, Raj Gaya. Le tirage au sort sera effectué demain matin à 8h et dépendant des équipes sur place, on saura si les matches débuteront demain après-midi ou lundi matin avec le tournoi par équipes mixtes. Les équipes commencent à débarquer ce matin.
Parmi les sélectionnés mauriciens, on retrouvera, entre autres, Kate Foo Kune, à peine rentrée de sa participation aux 8es Jeux des îles des Seychelles où elle a été médaillée d’or en équipe, et Aurélie Allet. Chez les hommes, Julien Paul, Sejilen Rungasamy et le champion national en titre, Aatish Lubah devraient être les principaux fers de lance de l’équipe.
Mais toujours est-il que Maurice se présentera avec un visage moins offensif qu’il y a deux ans, quand la sélection dont faisait toujours partie Kate Foo Kune était rentrée de Maputo avec la médaille d’or en double dames du tournoi individuel, deux médailles d’argent remportées dans le tournoi par équipes mixtes et en simple dames, et enfin deux médailles de bronze en simple dames et en double mixte.
Cette belle moisson sera peut-être difficile à égaler cette semaine par la sélection qui est de toute évidence rajeunie et en quête d’expérience. D’autant qu’à Maputo Maurice avait mis fin à quatre années de disette. On se souvient qu’en 2005 en Éthiopie, seule la paire Sahir Edoo-Déborah Baillache avait sauvé l’honneur en arrachant le bronze du double mixte en s’inclinant en demi-finales devant le Nigeria.
Deux ans plus tard à Gaborone (Botswana), la moisson s’était soldée par une maigre consolation avec quatre médailles de bronze, dont trois remportées dans le tournoi individuel, par les tandems Daven Pachee-Dimitri Duval (double hommes), Kate Foo Kune-Yeldy Louison (double dames) et Daven Pachee-Kate Foo Kune (double mixte).
Au Mozambique en 2009, les médaillées d’or furent Kate Foo Kune et Yeldy Louison, vainqueurs du double dames dans le tournoi individuel contre la paire sud-africaine Sandra Lagrange-Jenny Van Der Berg (22-20,20-22,21-13).
Maurice avait aussi décroché deux médailles d’argent dans le tournoi par équipes mixtes et l’autre par Kate Foo Kune, qui concédait la défaite en finale du simple dames. Les deux médailles de bronze furent remportées en simple dames par Yeldy Louison et l’autre en double mixte par la paire Yeldy Louison-Christopher Paul.
Quant à Kate Foo Kune, elle devrait disputer ses troisièmes et probablement derniers championnats d’Afrique juniors d’affilée cette semaine.