L’Afrique du Sud est restée invincible lors de la finale du tournoi par équipes des championnats d’Afrique de badminton samedi soir à Gaborone au Botswana. Elle l’a emporté 3-1 contre le Nigeria après avoir dominé sur le fil Maurice 3-2 en demi-finales samedi matin. Le même jour, le Nigeria a validé sa place en finale aux dépens des Seychelles 3-1.
Après son cinglant revers subi contre Maurice (2-3) dans l’avant-dernier match de la poule B, les Nigérians se sont réveillés pour infliger un sévère 5-0 à l’Égypte, vendredi, dans le match décisif pour terminer en tête du groupe. Une lourde défaite qui coûta chère à l’Égypte puisque Maurice disposait le matin 5-0 de la Zambie.
Au final, Maurice et l’Égypte se sont départagées à la différence de matches remportés et perdus. Pour rappel, le Nigeria, Maurice et l’Égypte avaient concédé chacune une défaite en quatre sorties, Maurice ayant perdu 2-3 contre l’Égypte. Dans la poule A dominée par le sans-faute et les scores fleuves de 5-0 réalisés par l’Afrique du Sud, les Seychelles ont terminé deuxième avec une défaite.
En demi-finales, le suspense dura jusqu’au bout lors du match mettant aux prises l’Afrique du Sud à Maurice. Fait surprenant, Maurice fit concéder au tenant l’une de ses deux défaites en double hommes avant que les Sud-Africains ne fassent la différence en double mixte. Dans l’autre demi-finale, le Nigeria revint de l’arrière pour s’imposer après avoir concédé d’entrée la défaite en double mixte contre les Seychelles.
Mais à la victoire étriquée de l’Afrique du Sud en demi-finale s’ajouta la nervosité qui gagna la meilleure paire sud-africaine du double hommes à l’heure de la finale contre le Nigeria. D’autant que c’était le remake de l’an dernier et que l’arrivée tardive de la championne nigériane Grace Gabriel eut l’effet de booster le moral de son équipe. Mais l’apport de cette dernière s’avéra finalement insuffisant pour s’assurer le titre.
L’Afrique du Sud mena d’entrée 2-0. La paire sud-africaine du double mixte, Williem Viljoen-Michelle Butler Emmet, confirma son invincibilité en gagnant 21-14, 21-14 contre Olaoluwa Fagbemi-Doscas Adesokan. Puis, Jacob Maliekal, toujours irrésistible, enleva d’un trait le simple hommes 21-10, 21-7 (23 minutes) contre Victor Makanju.
La victoire au couteau de Grace Gabriel en simple dames face à Elme de Villiers (21-14, 28-26) ne changea rien au verdict, puisque le tandem sud-africain enleva le double hommes 21-16, 22-20 dans un match sensationnel pour sceller le sort de leurs adversaires. Maurice et les Seychelles terminent toutes deux sur la troisième marche du podium. Le tournoi individuel a débuté dimanche. Il s’achève aujourd’hui.