Les Championnats nationaux de Badminton, qui ont débuté jeudi au centre national à Rose-Hill, connaîtront leur dénouement aujourd’hui (13h) avec les differentes finales au programme en ce jour de fête des mères. Chez les messieurs, Julien Paul est favori à sa propre succession en simple, lui qui sera cette fois-ci opposé à l’expérimenté Kiran Baboolall alors que du côté féminin, Rheea Dookee croisera le fer avec Kate Foo Kune. La finale double mixte opposant les tenants du titres Sahir Edoo/Yeldy Louison au tandem Julien Paul/Kate Foo Kune vaudra également le détour.
Comme l’on pouvait s’y attendre, Julien Paul et Kate Foo Kune ont été exacts au rendez-vous lors des demi-finales disputées hier après-midi. Opposé à son frère aîné Christopher dans un remake de la finale de l’année dernière, le cadet des Paul s’est une nouvelle fois imposé en deux sets, 21-10 et 21-17. « Mon objectif était de disputer la finale. Je suis resté concentré jusqu’au bout car face à Christopher la moindre erreur ne pardonne pas. Je vais tout faire pour remporter cette finale », indique Julien Paul. Il affrontera en finale l’expérimenté Kiran Baboolall, tombeur de Clifford Domaingue, 21-13 et 21-14. Même s’il partira avec l’avantage des pronostics, Julien Paul trouve que c’est du 50-50. « Ce sera un match équilibré. Kiran est un compétiteur et ne viendra pas avec la fleur au fusil. À moi de faire pencher la balance en ma faveur », précise-t-il.
Il sera également engagé dans la finale double mixte avec comme partenaire Kate Foo Kune. Ce duo, sacré l’an dernier dans des Internationaux de Zambie compte bien remettre ça en tentant de priver Sahir Edoo et Yeldy Louison d’un beau doublé. En demi-finale, Paul et Foo Kune ont dominé Aurélie Allet et Christopher Paul, 21-16 et 21-14. « Ce sera un match très emballé face à deux redoutables adversaires qui sont réputés très complémentaires », explique Julien Paul. Du côté opposé, l’objectif est clair, c’est la victoire ou rien. « Nous voulons conserver notre bien et nous allons tout faire pour gagner. Julien et Kate sont impressionnants de maîtrise et ils seront difficiles à battre. Mais Yeldy et moi donneront le maximum comme à notre habitude. Ce sera un beau match », ajoute Sahir Edoo. En demi-finale, la paire Edoo/Louison a pris la mesure de Baboolall et Shama Aboobakar en deux manches (21-10, 21-14).
À noter que les tenants du trophée du double mixte seront également en action en finale double et dames. Edoo sera associé à Shaheer Ramrakha face au duo Christopher Paul/Kiran Baboolall alors que Louison, avec comme partenaire Foo Kune, sera opposé à Aurélie Allet et Shaama Sandooyea. Edoo et Ramrakha ne compte en aucun cas sous-estimer leurs adversaires, « Christopher est rapide et Kiran a un palmares qui parle pour lui. Rivaliser avec eux ne sera pas une mince affaire mais nous nous sommes bien préparés et nous jouerons sans pression », assure-t-il.