L’équipe de badistes du collège du Saint-Esprit est rentrée le mois dernier des Championnats d’Afrique scolaires tenus à Pretoria avec la médaille d’or autour du cou. Une victoire de 3-2 contre l’Ouganda qui efface deux défaites consécutives subies en finale en 2009 à Maurice et l’année suivante en Ouganda face à ce même pays. « C’est effectivement une belle revanche depuis deux ans qu’on court après ce titre », peut s’enorgueillir Stephan Beeharry, responsable de l’équipe du CSE et entraîneur au Trust Fund For Excellence in Sports (TFES).
Cette troisième édition du tournoi attira lors de la phase finale seize établissements secondaires africaines dont quatre équipes sud-africaines et deux des pays suivants: Botswana, Kenya, Namibie, Ouganda, Swaziland et Maurice. La phase nationale tenue à Maurice le 26 novembre dernier avait permis au CSE (garçons) et au Queen Elizabeth College (filles) d’émerger du lot. Et ce, aux dépens de la SSS Prayag et de la SSS Rose-Belle respectivement. Mme Kawshar Sairally, parente d’une des joueuses du collège Queen Elizabeth avait accompagnée cette équipe à Pretoria. Celle-ci était composée de Shama et Sheem Sandoyeea, Deepti Ramchurn et Naima Sairally. Le CSE alignait de son côté Julien Paul, élément de l’escouade nationale junior, Guillaume Lo, Brondon Pin et Nirvan Randha.
Si la Namibie mit fin au parcours du QEC battu 1-4 en demi-finales, le CSE disposa de son côté 3-2 de l’équipe A d’Afrique du Sud pour s’ouvrir les portes de la finale contre l’Ougande qui écrasa 5-0 la Namibie dans l’autre demi-finale.
En demi-finales, Julien Paul signa d’entrée la victoire dans le premier simple hommes suivit de Brondon Pin dans celui du 3e. Par contre, Guillaume Lo concéda la défaite dans son match de simple, mais se rebiffa en double hommes aux côtés de Julien Paul. Le second match du double hommes revint à l’équipe hôte contre le tandem Nirvan Randha-Brandon Pin.  
En finale, Maurice s’imposa 3-2 contre l’Ouganda en remportant dans le même ordre et avec les mêmes joueurs ses matches. Battue 3-2 par l’Ouganda lors des deux premières éditions, le CSE a ainsi fini par ravir le titre à ce pays privé d’un troisième sacre d’affilée. « On peut aussi retenir que trois joueurs de l’équipe sont membres du Trust Fund for Excellence in Sport, en l’occurrence, Julien Paul, Guillaume Lo, Brandon Pin, Shama Sandoyeea et Deepti Ramchurn. L’entraînement a fini par payer car je crois que les jeunes sont en progrès. Le tournoi était d’un bon niveau puisque j’ai noté la participation de certains joueurs étrangers de l’Ouganda et d’Afrique du Sud qui ont déjà participé aux précédentes éditions des championnats d’Afrique juniors », avance avec satisfaction Stephan Beeharry.    
Dans le tournoi féminin, l’équipe A de l’Afrique du Sud disposa 3-2 de l’équipe B dans le dernier carré avant de s’incliner 2-3 en finale contre la Namibie. Ces championnats d’Afrique scolaires ont eu lieu du 11 au 15 décembre.