Tous les espoirs ne sont pas perdus dans la compétition de badminton après l’hécatombe qui a frappé la grosse majorité des joueurs mauriciens dans la compétition en simple et double. En fait, aujourd’hui, tous les espoirs reposent sur l’inattendue Shama Aboobakar, appelée à disputer deux finales cet après-midi au gymnase La Promenade.
À 14h30, la Mauricienne était attendue dans la finale du double mixte en compagnie de Kiran Baboolall face à la paire seychelloise composée de George Cupidon et Allison Camille. Alors que vers 15h30 elle devait être opposée à la n°1 des Seychelles, Cynthia Course.
Inexplicable pour l’heure la déroute mauricienne dans cette compétition en individuel. Certes, au départ il y a comme un sentiment de fair-play inexistant et qui est véritablement un vain mot aux Seychelles. Car comment expliqué que les n°1 et 2 de Maurice nommément les soeurs Foo Kune, Kate et Karen, se sont retrouvées dans le même tableau après le tirage au sort ? Il y a comme une main invisible qui opère aux Seychelles rien que pour favoriser les sportifs de ce pays. Surtout dans les disciplines où ils ont le niveau, comme à la boxe hier soir.
Cela dit, mine de rien, Shama Aboobakar a réussi à se frayer un chemin dans le filet protecteur des Seychelles pour se retrouver dans deux finales. Tout peut arriver si on s’en tient à ce qui s’est passé pour la finale des compétitions en équipe où Maurice avait remporté l’or tant chez les hommes que chez les dames. Il va y avoir de la revanche dans l’air et sans aucun doute, le gymnase La Promenade sera rempli comme un oeuf.
À peine aura-t-elle terminé que Shama Aboobakar devra se remettre en selle pour la finale du simple dames. Cette fois, le piège semble avoir fonctionné pour diminuer la Mauricienne puisqu’elle affrontera Cynthia Course, qui sera à son premier match de la journée. Car la finale du double dames où la Seychelloise est engagée avec Allisson Camille est le dernier au programme du jour et en plus, il est contre une autre paire des Seychelles.