Les badistes mauriciens n’ont pas raté leur entrée en matière hier dans le tournoi par équipes. L’occasion leur a été donnée de prouver qu’ils seront bien des candidats potentiels à la victoire finale en dominant chez les hommes les Maldives 3-2, et chez les dames en remportant aisément le match 5-0. Pour l’instant, Maurice semble la favorite de la poule A chez les messieurs et est particulièrement bien classée chez les dames.
Le salut est venu des vétérans Stephan Beeharry et Vishal Sawaram. Deux compères qui ont un style de jeu complémentaire. « Ce qui nous a sauvés ? L’expérience. Je pense qu’on a assez vu de compétitions pour pouvoir gérer la pression », laissait entendre Stephan Beeharry. La pression, ils l’ont bien ressentie. Surtout que Maurice réalisait une mauvaise entame de match avec la défaite de Christopher Paul aux mains du Maldivien Mohamed Nasheed.
Mais Yoni Louison passait par là et s’imposait 2-0 pour remettre les équipes au même niveau. On attendait alors le troisième match pour savoir si les Mauriciens allaient se maintenir. Mais Nivesh Ramtohul a laissé filer la chance qui s’offrait à lui durant son match. Mohamed Sharim l’emportait aussi 2-0 (21-19, 21-15).
À 2-1, les Maldiviens avaient pris la main. Kiran Baboolall et Yoni Louison remettaient les pendules à l’heure, prenant le point de l’égalisation aux Maldiviens Nasheen Sharfudheen et Mohamed Nashfan sur le score de deux sets à zéro (21-13, 21-10).
À deux points partout, la pression montait. Et c’est sur les deux vétérans de la sélection nationale qu’elle retombait. Stéphane Beeharry et Vishal Sawaram n’ont pas tremblé au moment fatidique (21-16, 21-17). « On a essayé de ne pas trop faire d’erreurs. Je pense que c’est ce qui nous a sauvés », avance Stéphane Beeharry. Même son de cloche chez Vishal Sawaram. « En face, il y avait une équipe solide. Mais avec l’expérience, on a tenu la route. » Maintenant, tout le monde pense à cette ultime rencontre contre les Malgaches. « Tout le monde sait ce qu’il a à faire. On donnera tout pour l’or. »
Les Malgaches, justement, ne semblent pas peser lourd dans la balance. Une défaite en cinq jeux aux mains des Maldiviens qui se sont repris durant la journée et qui espèrent encore se qualifier pour la suite de la compétition.
Par contre, dans l’autre poule, où La Réunion et les Seychelles se disputaient les honneurs, les hôtes n’ont pas failli à leur tâche. Georgie Cupidon et ses camarades n’ont pas laissé passer leur chance de s’imposer. Pourtant, les choses avaient également mal commencé pour les Seychellois avec la défaite de Cupidon aux mains de Didier Nourry 2-0 (21-16, 19-21, 18-21).
Mais Steve Malcouzane remettait les siens sur les rails en égalisant avec sa victoire face à Loïc Berthil (21-18, 24-22), avant de voir son camarade Kervin Ghislain dominer de la tête et des épaules Terry Amédée (21-16, 21-15).
Le double non plus ne pesait pas lourd face à des Seychellois portés par leur public. Steve Malcouzane, encore lui, associé à Nicholas Jumaye, prenait la mesure des frères Chan Fung Ting, Xavier et Stephane, en seulement 26 minutes et deux sets (21-16, 21-19).
Ce matin, Maurice défiera les Malgaches pour viser la première place de la poule A. « L’objectif est de se qualifier pour les demis. Puis, on verra ce que ça donne. Mais on est confiants d’aller en finale », concluait Stephan Beeharry.
_____________________________________________________________
Les filles en orbite
Les Mauriciennes ont imité leurs compatriotes masculins en réussissant leur entrée en matière dans le tournoi par équipes. L’occasion pour les filles aussi de faire valoir leurs droits de favorites dans la course au podium en dominant La Réunion sur le score sans appel de 5-0.
Retour sur la journée en fanfare des Mauriciennes, qui étaient opposées aux Réunionnaises dans l’unique poule du tournoi féminin. Déjà, les deux soeurs Foo Kune ont montré l’exemple en se mettant en orbite très tôt. Karen, l’aînée, entamait le tournoi en offrant le premier point aux siens en remportant son match contre Adèle Richart. Deux sets à l’actif de la Mauricienne remportés en 21-10 et 21-7 et la première partie de la boucle était bouclée.
Kate, la cadette, entrait en action juste après. Opposée à Mathilde Lepetit, elle n’a pas non plus tremblé, s’imposant en deux sets (21-4, 21-15). Shama Aboubakar, qui croisait le fer avec Dominique Yeung Let Cheong, a également passé son premier test. La Réunionnaise n’y a vu que du feu, se faisant battre en deux sets (21-17, 21-10).
On se dirigeait alors vers les doubles. Bien que Maurice avait déjà acquis les trois points nécessaires à sa victoire, les doubles ont bien eu lieu. Là encore, les Mauriciennes avaient de l’énergie à en revendre, avec une première victoire du tandem Karen et Kate Foo Kune aux dépens de Dominique Yeung Let Cheong-Alison Bradel en deux sets (21-15, 21-14).
Quelques minutes plus tard, Shama Aboobakar et Yeldy Louison enfonçaient le dernier clou en battant très facilement Santhi Veloupoule-Mathilde Lepetit en deux sets (21-9, 21-15). Les Mauriciennes joueront demain contre les Malgaches et les Seychelloises pour espérer décrocher une place en finale.
Les Seychelloises et les Malgaches, futures adversaires de la sélection mauricienne, ont également disputé leur première rencontre. Dans la joute qui les opposait, ce sont les hôtes qui se sont imposées 5-0.
Cynthia Course, d’abord, et Katherina Paulin, ensuite, ont montré leurs capacités face à Stéphanie Rajerison et Hasina Rakotomala respectivement. Course a remporté sa rencontre 2-0 (21-10, 21-5), avant que Paulin ne l’imite (21-11, 21-11). Le troisième set tournait encore à l’avantage des Seychelloises, puisque Jessy Mancienne s’imposait devant son adversaire Sahondra Nirina Rsamanandraisoa (21-4, 21-6).
A l’heure des doubles, Allisen Camille et Cynthia Course se déchaînaient contre Stéphanie Rajerison et Hasina Rakotomalala en deux sets (21-6, 21-1), avant que Danielle Jupiter et Shirley Etienne ne vinrent conclure la folle journée des Seychelloises en battant la paire malgache Sahondra Nirira Ramanandraisoa-Soaniaina Razanamaly (21-6, 21-5).
_____________________________________________________________
Résultats
Poule A
Maurice bat Maldives 3-2
Mohamed Rasheed (MAL) bat Christopher Paul (MAU) 21/8, 21/13
Yoni Louison (MAU) bat Nasheen Shardudheen (MAL) 25/23, 21/17
Mohamed Sharim (MAL) bat Nivesh Ramtohul (MAU) 21/19, 21/15
Yoni Louison/Kiran Baboolall (MAU) bb Nasheen Sharfudheen/Mohamed Nashfan (MAL) 21/13, 21/10
Stephan Beeharry/Vishal Sawaram (MAU) bb Mohamed Rasheed/Ibrahim Shamin (MAL) 21/16, 21/17
Maldives bat Madagascar
Mohamed Rasheed (MAL) bat Marc Alberto Haja Vonjiniria (MAD) 21-18, 21-15
Nasheen Sharfudheen (MAL) bat Marc Jocelyn Vonjiniria (MAD) 21-13, 21-15
Mohamed Sharim (MAL) bat Marc Edouard Vonjiniria (MAD) 21-13, 21-10
Nasheen Sharfudheen/Mohamed Nashfan (MAL) bb Marc Alberto Haja Vonjiniria/Marc Vonjiniria 21-18, 21-18
Mohamed Rasheed/Ibrahim Shamin (MAD) bb Marc Jocelyn Vonjiniria/Gaël Andriamirama 21-16, 21-19
Poule B
Seychelles bat Réunion 3-1
Didier Nourry (REU) bat Georgy Cupidon (SEY) 16-21, 21-19, 21-18
Steve Lamcouzane (SEY) bat Loïc Berthil (REU) 21-18, 24-22
Ghislain Kervin (SEY) bat Terry Amédée (REU) 21-16, 21-15
Steve Malcouzane-Nicholas Jumaye (SEY) bb Xavier Chan Fung TGing-Stephane Chan Fung Tin (REU) 21-16, 21-19
Les résultats féminins
Maurice bat la Réunion 5-0
Karen Foo Kune (MAU) bat Adèle Richart (REU) 21-10, 21-7
Kate Foo Kune (MAU) bat Mathilde Lepetit (REU) 21-4, 21-15
Shama Aboubakar (MAU) bat Dominique Yeung Let Cheong (REU) 21-17, 21-10
Karen Foo Kune-Kate Foo Kune (MAU) bb Dominique Yeung Let Cheong-Alison Bradel (REU) 21-15, 21-14
Yeldy Louison-Shama Abounbakar (MAU) bb Santi Veloupoule-Mathilde Lepetit (REU) 21-9, 21-15
Seychelles bat Madagascar 5-0
Cynthia Course (SEY) bat Stéphanie Rajerison (MAD) 21-10, 21-5
Katherina Paulin (SEY) bat Hasina  Rakotomalala (MAD) 21-11, 21-10
Jessy Mancienne (SEY) bat Sahnondra Nirina Ramandraisoa (MAD) 21-4, 21-6
Allisen Camille-Cynthia Course (SEY) bb Stéphanie Rajerison-Hasina Rakotomalala (MAD) 21-6, 21-1
Danielle Jupiter-Shirley Etienne (SEY) bb Sahnondra Nirina Ramanandraisoa-Soanaina Razanamaly 21-6, 21-5