Les 11es championnats d’Afrique juniors de badminton débutent aujourd’hui en Algérie et connaîtront leur dénouement le 20 courant. Les jeunes Mauriciens auront ainsi l’occasion de frapper un grand coup dans cette compétition, avec l’optique de monter sur la plus haute marche du podium, que ce soit en individuel ou dans le tournoi par équipes mixtes. Accompagné du directeur technique national (DTN) malaisien Nantha Kumar Tarbadas et de Sachuda Veerasamy, membre de l’Association mauricienne de badminton (AMB), ils voudront tous marquer le coup pour faire honneur au pays.
Aatish Lubah, Julien Paul, Atul Kassi, Shaama Sandooyea, Rheeya Dookhee et Aurélie Allet se sont envolés vendredi pour l’Algérie. C’est le premier nommé qui agira comme capitaine du trio masculin, lui qui espère que son équipe fera la différence dans le tournoi par équipes pour ensuite remporter la compétition en individuel. La chef de file du côté féminin, Shaama Sandooyea, est également très confiante, elle qui estime que les filles ont beaucoup progressé et qu’elles sont capables d’aller à la conquête de la médaille d’or. Il est à noter qu’Atul Kassi, Shaama Sandooyea et Rheeya Dookhee effectueront leur baptême du feu dans ce tournoi intercontinental.
Les joueurs sont physiquement et mentalement prêts à relever ce défi de taille, eux qui ont suivi un stage résidentiel d’une semaine, l’étape finale de neuf semaines intensives axées sur la condition physique et sur le mental plutôt que sur la technique et le côté tactique. En simple hommes, Aatish Lubah peut créer la surprise en individuel de même qu’en double hommes avec Julien Paul et en double mixte avec Aurélie Allet. Du côté des filles, Aurélie Allet possède des arguments pour faire pencher la balance en sa faveur en simple dames et en double dames. Quant au tournoi par équipes, ils pourraient bien viser le titre grâce aux simple hommes, double hommes et double mixte.
Le DTN s’attend à décrocher deux médailles d’or dans les six épreuves au programme. Il est à noter qu’en 2011, Kate Foo Kune avait remporté la médaille d’or en simple dames, le bronze en double dames avec Aurélie Allet, alors qu’Aatish Lubah était monté sur la troisième marche du podium en simple hommes et en double mixte avec Kate Foo Kune. L’équipe mauricienne avait également terminé à la deuxième place dans le tournoi par équipes derrière l’Afrique du Sud. L’Égypte avait pris la troisième place tandis que l’Algérie avait terminé au pied du podium.
Force est de constater que le DTN malaisien a préparé une jeune et dynamique équipe capable de rivaliser avec les forces en présence. C’est aussi le premier test sérieux du DTN malaisien depuis sa prise de fonction en début d’année. Il aura l’occasion de prouver sa valeur par le biais de ces jeunes badistes qui n’auront ni plus ni moins que l’or en ligne de mire.