Les Mauriciennes Kate Foo Kune (n°2) et Nicki Chan-Lam se sont frayé un chemin pour les demi-finales du tournoi de badminton des Jeux d’Afrique, au Congo-Brazzaville. Une situation qui les place de manière idéale pour la suite, d’autant que Chan-Lam avait sorti en quarts la tête de série n°4, l’Ougandaise Bridget Shamim Bangi.
Leurs prochaines adversaires s’annoncent toutefois comme de gros morceaux. En effet, Chan-Lam sera opposée à la tête de série n°1, la Nigériane Grace Gabriel, alors que Kate Foo Fune croisera le fer avec la n°3 du tableau, l’Égyptienne Hadia Hosny.
Kate Foo Kune a pris la mesure de Juliette Ah Wan en deux sets (21-17, 21-10), avant de faire tomber la Sud-Africaine Butler-Emett en deux sets également (21-10, 21-9). De son côté, Nicki Chan-Lam n’a pas eu à trop s’employer contre l’autre Sud-Africaine Elme de Villiers, qu’elle a vaincue en deux sets (21-12, 21-15). Auparavant, elle était venue à bout de l’Algérienne Halia Bouksani en deux sets (21-11, 21-10). Par contre, Yeldy Louison n’a pu tenir la comparaison devant la Nigériane Grace Gabriel, qui l’a vaincue en deux sets (21-10, 21-11).
En simple messieurs, l’aventure s’est arrêtée très tôt pour les trois représentants mauriciens. Christopher Paul avait pris la porte de sortie dès son entrée en lice. L’espoir reposait donc sur Aatish Lubah et Julien Paul. Le premier nommé avait baissé pavillon en deux sets face aux Sud-Africains Jacob Maliekal (21-16, 21-12). Julien Paul, lui, avait tenu trois sets contre l’Égyptien Ali Ahmed El Khateeb (13-21, 21-18, 21-18).
Le tableau de double ne semble pas porter chance aux Mauriciens. Hormis la paire Kate Foo Kune-Yeldy Louison, aucun autre n’a pu passer le stade des quarts de finale. En effet, les deux joueuses affrontent aujourd’hui les Kenyanes Lavina Martins et Mercy Joseph pour une place en finale. Elles ont battu en quarts de finale les Nigérianes Tosin Damilola Altobage et Susan Ideh (21-15, 21-14). L’autre demi-finale mettra aux prises les Nigérianes Grace Gabriel et Braimoh Maria aux Seychelloises Juliette Ah-Wan et Allisen Camille.
En double mixte, la paire Julie Paul-Yeldy Louison n’a pas survécu aux assauts du tandem Abdelrahman Kashkal-Hadia Hosny, s’inclinant en 21-19, 21-12 en quarts de finale.