Finalistes du double dames aux Internationaux de Maurice de badminton le 15 juin dernier, la paire Kate Foo Kune-Yeldy Louison a échoué en demi-finales des Internationaux du Kenya tenus du 19 au 22 juin.
Les championnes d’Afrique en titre ont chuté 17-21, 16-21 face aux Iraniennes Negin Amiripour et Pegah Kamrani, une paire d’outsiders qui enleva par la suite le titre 24-21, 21-15 contre leurs compatriotes classées n°2 du tableau, Sara Delavari et Aghaei Hajiagha Soraya.
La paire Foo Kune-Louison, classée n°1, accéda directement aux quarts de finale (2e tour). Elle disposa des Ougandaises Annet Nakamya et Aisha Nakiyemba 21-7, 21-10, mais fut stoppée 17-21, 16-21 en demi-finales par les Iraniennes Amiripour et Kamrani.
Engagées également en simple dames, les deux badistes mauriciennes ont connu des fortunes diverses. Kate Foo Kune (2), championne d’Afrique en titre (Botswana), affichant ses limites face à l’Italienne Jeanine Cicognini (2), qui s’imposa 21-11, 21-17 en demi-finales. Cette dernière l’avait également privée d’une place en quarts de finale en l’emportant 21-14, 21-14 au 2e tour des Internationaux de Maurice.
Avant sa demi-finale, Foo Kune a croisé d’entrée la Kenyane Naliaka Malaba, éliminée 21-5, 21-1, avant de prendre la mesure de l’Ougandaise Daisy Nakalyango 21-6, 21-8 et de l’Iranienne Sara Delavari 20-22, 21-19, 21-17 en quarts de finale. De son côté, Yeldy Louison s’imposait 21-6, 21-8 au 1er tour avant de s’incliner en trois sets 16-21, 21-12, 11-21 au 2e tour face à l’Iranienne Pegah Kamrani.
L’Italienne Cicognini enleva la finale du simple dames 21-16, 21-13, 21-16 contre la Nigériane Grace Gabriel (1), vice-championne d’Afrique au Botswana. Après un bye d’entrée, celle-ci a surmonté trois tours en écartant d’abord la Polonaise Edyta Tarasewicz 21-19, 21-11, puis les Iraniennes Negin Amiripour 15-21, 21-15, 21-19 et Pegah Kamrani 21-16, 21-11 pour atteindre la finale. La semaine précédente, la Nigériane avait perdu au 2e tour aux Internationaux de Maurice.
L’Iranien Farzin Khanjani s’est approprié le titre du simple hommes 24-22, 21-9 face à l’Autrichien Luka Wraber (4), qui s’était distingué la semaine précédente aux Internationaux de Maurice. Wraber a dominé en demi-finales le grand favori du tableau, le Polonais Michal Rogalski, 21-12, 21-15, alors que l’Iranien a disposé 21-18, 21-19 de l’Autrichien Vilson Vattanirappel (8).
Le titre du double hommes est revenu aux Iraniens Vatannejad-Soroush Eskandari et Hasan Motaghi, qui l’emportèrent 21-15, 21-13 face à leurs compatriotes Farzin Khanjani et Mehran Shahbazi. Enfin, la paire zambiennes Mabo Donald-Ogar Siamupangila causa la surprise en remportant le double mixte contre les représentants du pays hôte, Patrick Kinyua Mbogo et Mercy Joseph (1) 4-21, 23-21, 21-16.