Les badistes mauriciens ont mis fin à leur tournée africaine sur une double note victorieuse à Pretoria lors des Internationaux d’Afrique du Sud disputés du 12 au 15 décembre. Le tandem du double hommes composé de Julien Paul-Aatish Lubah a remporté une victoire éclatante contre des Slovaques supers favoris du tableau alors qu’en double mixte, la paire Sahir Edoo -Yeldie Louison s’est offert une belle revanche face à des Egyptiens.
Révélations du tournoi qui se classe parmi les Future Series de la Badminton World Association, Aatish Lubah et Julien Paul auront tout écrasé sur leur passage jusqu’en finale en disposant tour à tour des Sud-Africains Keegan James Schaape- Nkanyiso Sibanyoni 21-6,21-9, puis en quarts de finale des n°2 du tableau, des Algériens Mohamed Abderrahime Belarbi-Adel Hamek 21-6,21-12, puis en demi-finales de leurs ‘vieux’ rivaux Gilles Allet- Stephan Beeharry, 21-11,21-14 avant de tomber au bout d’un match intense et étriqué, les Slovaques Roj Alen-Kek Jamnik 22-20, 20-22, 22-20. Il fallait le faire !
Les Slovaques avaient dipsosé en quarts de finale (2e tour) des Mauriciens Sahir Edoo et Shaheer Ramrahka 21-17,21-17. Ces derniers s’étaient imposés d’entrée 21-7,21-14 contre les Sud-Africains Bremer Naud VIsser-Ryan Snyman. Le tandem Allet Beeharry qui s’imposa d’entrée sur forfait de leurs adversaires, disposa en quarts de finale des Zambiens Mark Banga- Chongo Mulenga 21-13,21-15.
Vaincue récemment en finale du double mixte 21-21,14-21,17-2 des Internationaux du Botswana (6-8 décembre), la paire mauricienne Sahir Edoo et Yeldie Louison n’a cette fois pas commis d’erreur face aux Egyptiens Hadia Hosny-Abdelrahman Kashkal. Elle s’est imposée avec autorité 21-12, 21-19. La paire mauricienne s’est d’entrée démarquée en battant d’entrée 21-13,21-13, les Sud-Africains Enrico James-Anri Schoonees, puis des Sud-Africains Andries Malan et Jennifer Fry en quarts de finale (21-15,21-13) et des Botswanais n°2 du tableau Orideetse Thela-Botho Makabate 21-12,21-19 en demi-finales. L’autre paire mauriciennes alignant Julien Paul et Aurélie Allet fut stoppé 21-18,8-21,20-21 au 1er tour par les Sud-Afriains Edwards Ian et Sandra le Grange.
En double dames, la paire Aurélie Allet-Shaama Sandoyeea a récolté le bronze en échouant en demi-finales 10-21,13-21 face aux Sud-Africaines Michelles Butler-Emmett – Sandra le Grange. Celles-ci s’inclinèrent 14-21,13-21 en finale contre la paire composée de la Sud-Africaine Elme de Villiers et la Serbe Sandra Halivovic.
Les titres du simple hommes et simple dames n’ont une fois encore pas échappé au Sud-Africains Jacob Maliekal et à la Portuguaise Telma Santos qui s’étaient imposés au Botswana. Si Maliekal a fait subir au Slovaque Roj Alen sa deuxième défaite d’affilée en s’imposant 20-22, 21-15, 21-10, la Portuguaise s’est cette fois défaite de l’Egyptienne Hadia Hosny (2), 21-6, 21-10 après s’être imposée 21-4,21-11 au Botswana contre la Sud-Africaine Elme de Villiers.
En simple dames toujours, Kate Foo Kune a chuté 21-23,19-21  en demi-finale face à la Portuguaise Santos. Elle l’avait emporté 21-13, 21-13 en quart de finale (3e tour) contre la Serbe Sandra Halilovic. De son côté, Yeldie Louison s’est inclinée au 2e tour 21-21,19-21 contre l’Egyptienne Hadia Hosny (3) tout comme Shaama Sandoyeea face à la Portuguaise Santos 2-21,8-21, tandis qu’Aurélie Allet n’a pu passer le 1er tour contre Elme de Villiers (19-21,11-21).
En simple hommes, Julien Paul, et Sahir Edoo ont été éliminés au 1er tour par le Botswanais Gaone Tawana 21-12,20-21,19-21, et le Sud-Africain Maliekal 3-21,7-21 respectivement tandis que Shane Hing, Aatish Lubah et Gilles Allet ont cédé au 2e tour, le premier face au Sud-Africain Prakash Vijayanath (1) 6-21,16-21, le deuxièlme contre le Slovaque Roj Alen 19-21,18-21, et le troisième contre Jacob Maliekal 8-21,15-21.
On profitera également pour rectifier en disant que c’est à Pretoria et non au Botswana que Julien Paul a enlevé le titre du simple hommes lors des Internationaux U 18 d’Afrique du Sud(12-15 décembre) qui se disputaient paralellèlement avec le tournoi des Future Series. Le Mauricien est venu à bout de l’Algérien Youcef Sabri Medel classé n°3 du tableau, 21-15,21-15. L’Algérien avait écarté au tour précédent le grand favori, l’Egyptien Abdelrahman Abdelhakim 21-18, 21-15.
En simple dames, le titre revint à la Sud-Africaine Janke van der Vyver (3) aux dépens de sa compatriote Vermaak Mari-Louise 21-12, 21-6. Aurélie Allet y atteignit les quarts de finale cédant 14-21, 21-15,15-21 face à l’Egyptienne Haja Mohamed.
Lors des Internationaux juniors du Botswana (6-8 décembre), Julien Paul avait été sorti en quarts de finale 21-18,21-17 par l’Algarien Medel. Après quoi celui-ci fut battu en finale par le surprenant Ghanéen Abraham Ayittey.
En simple dames, Shaama Sandoyeea s’est arrêtée au 2e tour 13-21,7-21 face la la Zambienne Caroline Mukunkami, tandis qu’Aurélie Allet a enleva le bronze s’inclinant en demi-finales 11-21,15-21 face à l’Egyptienne Doha Hany (1). Celle-ci concédé la défaite en finale, la Sud-Afrcaine Janke Van der Vyver (3) s’imposant 24-26, 21-9, 21-13.
Notons également que Yeldie Louison avait enlevé la médaille d’argent du double dames avec la Nigérianne Grace Daniel aux Internationaux du Botswana en sus de celle du double mixte avec Sahir Edoo.