Julien Paul a aligné trois matchs relevés avant de s’incliner en demi-finales

Julien Paul a tenu la gageure jusqu’en demi-finales des internationaux d’Algérie qui ont eu lieu du 24 au 27 octobre dans la capitale Alger. Le badiste, 110e mondial du simple hommes, a bien surmonté trois matchs clés, mais a cédé 10-21, 16-21 (30’) face à la tête de série n°2 et 91e mondial, l’Azerbaïdjanais Ade Resky Dwicahyo, qui avait été victorieux la semaine précédente au Caire.

Julien Paul a d’entrée battu pour la troisième fois cette année depuis les Jeux d’Afrique du Maroc en août le Nigérian Godwin Olofuo 21-11, 21-12 (25’). La semaine d’avant, le Mauricien s’était imposé avec presque autant d’aisance au 2e tour au Caire 21-13, 21-12 (30’). Olofuo l’avait emporté en demi-finale des Championnats d’Afrique du Nigeria en avril. Après cette entrée en matière, Julien Paul a concédé un set vendredi face à l’Indien.

Siddharth Jakhar, mais a pu arracher la victoire 18-21, 21- 13, 21-19 (58’) avant de tomber samedi en quarts de finale 23-21, 21-13 ( 41’) l’Autrichien Luka Wraber, n°4 et 98e mondial il y a une dizaine de jours. Une petite revanche pour le Mauricien après son quart de finale perdu 21-17, 15-21, 21- 15 au Caire.

Reste que Dwicahyo, qui a déjà été 77e mondial en février, a affiché sa suprématie en demi-finales après avoir été également finaliste cette année au Bénin, à Kharkiv et aux Wilson International Series. Notons que le titre est finalement revenu à l’Espagnol Pablo Abian, qui enlève son premier titre individuel cette année après un titre de champion d’Europe par équipes mixtes. 65e mondial et classé n°1, il s’impose 21-8, 21-16 (31’) contre Dwicahyo au terme d’un sans-faute dans le haut du tableau.