La phase qualificative du simple hommes des Internationaux de Maurice de badminton qui ont débuté hier au centre national à Rose-Hill a été une étape fatale pour les badistes locaux, sauf Julien Paul, qui a surmonté les trois tours pour accéder au tableau final. Mais cela ne pourrait être qu’un sursis puisqu’il devait affronter aujourd’hui nul autre que le champion d’Afrique en titre, le Sud-Africain Jacob Maliekal. Par contre, la Mauricienne Kate Foo Kune, installée directement dans le tableau final en tant que n°5 du simple dames, entre en scène aujourd’hui contre la Maldivienne Maisa Ismaël.
Les meilleurs badistes mauriciens, nommément Aatish Lubah, qui se remet de blessure, Christopher Paul (13) et Sahir Edoo, sont tous passés à la trappe hier en qualifications du simple hommes. Lubah butant en dernier lieu sur l’Algérien Youcef Sabri Medel 16-21, 19-21, Edoo en trois sets sur l’Indien Aditya Joshi (14) 15-21, 21-15, 14-21 et Christopher Paul sur l’Indien Oscar Bansal (4) 14-21, 9-21.
Mais les huit qualifiés, dont le Mauricien Julien Paul, ne sont pas encore au bout de leurs peines puisque les choses sérieuses débutent réellement aujourd’hui pour eux dans les premiers tours du tableau final. Les autres qualifiés sont le Maldivien Mohamed Rasheed, l’Iranien Vatannejad-Souroush Eskandari, l’Algérien Adel Hamek et l’Indien Sarang Lakhanee.
Dans le tableau final figurent entre autres le tenant du titre, l’Autrichien Luka Wraber, classé n°1, alors que Kavin Cordon, qui est venu d’aussi loin que le Guatemala avec deux autres joueurs du même pays, s’impose comme la rête de série n°2. Intercalés entre les deux se trouvent l’Autrichien David Obernosterer (3), finaliste l’an dernier, l’Italien Rosario Maddaloni (4), perdant de la demi-finale l’an dernier contre Wraber, les Guatémaltèques Humblers Heymard (5) et Rodolfo Ramirez (7), le Belge Maxime Moreels (6) et l’Italien Giovanni Greco (8), demi-finaliste du double hommes l’an dernier. Comme quoi, il y aura sans doute de la revanche dans l’air jusqu’à demain lors de la phase finale qui débute à 13h30.
En simple dames, le retrait de quelques joueuses étrangères du tableau qualificatif a permis aux Mauriciennes Shaama et Sheema Sandooyea d’être promues dans le tableau final. Sinon, Ganesha Mungrah, Aurélie Allet et Kobita (Reeya) Dookhee ont dû valider leurs places à travers les deux matches qualificatifs. Dookhee venant à bout d’Audrey Lebon (Réu) 21-9, 21-15, Mungrah s’imposant 22, 20, 23-21 contre Virginie Testan (Réu) et Allet disposant 21-11, 21-13 d’Émilie Dault (Réu). Les quatre autres qualifiées sont Élodie Richard (Réu), Lise Oronoz (Réu), Moosa Aminath Shahurunaz (Mal) et la Pakistanaise Palwasha Bashir.
Le tableau final du simple dames est dominé par l’Italienne Jeanine Cicognini (1), tenante du titre et visiblement bien partie pour un nouveau sacre. Mais elle devrait être défiée tôt au tard par l’Autrichienne Elisabeth Baldauf, battue l’an dernier en finale. Celle-ci est classée n°4 dans le bas du tableau juste en dessous de la Mauricienne Kate Foo Kune (5), alors que la Turque Ebru Yazgan (7), la Nigériane Grace Gabriel (3) et la Finlandaise Nanna Vainio (6) se retrouvent dans la première moitié du tableau.
Un duel opposant l’Autrichienne Baldauf à la Mauricienne Kate Foo Kune restait possible, tout au moins en quarts de finale, prévus aujourd’hui à partir de 18h. Mais elles devraient pour cela avoir surmonté les deux étapes précédentes.
Aujourd’hui donc se jouent les premier et deuxième tours du simple hommes et simple dames ainsi que les huitièmes de finale des deux catégories qui étaient prévus à partir de 13h. Les doubles hommes, dames et mixtes sont aussi à l’affiche. Les quarts de finale des simples devraient débuter vers 18h.