Les Internationaux de Rose-Hill démarrent cet après-midi à 17h au centre national de badminton. Ce tournoi comptant pour la qualification olympique permettra aux joueurs africains de se jauger avant de plonger à partir de mardi prochain dans la phase qualificative africaine des championnats du monde par équipes hommes (Thomas Cup) et dames (Uber Cup). Ce prochain tournoi fera d’ailleurs office de championnats d’Afrique, même si l’Afrique du Sud ne présentera pas d’équipe féminine. Les sélections du Nigeria seront elles absentes des deux tournois.
S’agissant des Internationaux de Rose-Hill — tournoi de catégorie Futur sans cash money et dont le niveau est le moins élevé dans la hiérarchie des compétitions de la BWF —, l’équipe masculine sud-africaine sera bien sur place dès ce soir et à partir de mardi prochain aux deux tournois où elle partira avec l’étendard de favorite. Il faudra sans doute ainsi compter avec le champion d’Afrique en titre du simple hommes, Jacob Maliekal, son rival direct Prakash Nath ainsi qu’avec l’Ougandais Edwing Ekiring. Un match à trois qui aura pour arbitre l’outsider mauricien Julien Paul.
L’enjeu sera moins attrayant dans le tournoi féminin, où en sus de l’absence de la sélection d’Afrique du Sud, Maurice se présentera elle aussi sans ses meilleurs atouts, en l’occurrence ses expatriées Kate Foo Kune (France), Nicki Suan Lam (Angleterre) et Shama Aboobakar. La première arrivera à Maurice demain et l’autre est attendue samedi.
Mais les trois badistes sont bien inscrites à la Uber Cup. Kate Foo Kune, qui avait été sacrée championne d’Afrique du simple dames pour la deuxième fois d’affilée l’an dernier au Congo Brazzaville, se remet d’une légère blessure à la cheville. À titre préventif, elle a préféré faire l’impasse récemment sur un tournoi de qualification olympique en Islande. « Ma blessure est sans gravité et je retrouve la forme depuis la semaine dernière après les festivités », rassure la championne, également désignée Sportive de l’Année 2015 par le MSC.
Après la Uber Cup, elle enchaînera avec les Internationaux d’Ouganda. « Ces deux tournois étant très importants, ils m’obligent à bien me concentrer aux entraînements pour être au mieux de ma forme. Et cela avance très bien. » En l’absence des trois Mauriciennes, les titres en simple et double dames devraient se jouer entre l’Égypte et l’Ouganda notamment.
Ce soir, le tournoi débute avec une phase qualificative composée de deux tours du simple hommes, alors qu’en simple dames les hostilités devraient débuter ce soir ou demain sans tour préliminaire. La tenue de la réunion technique des team managers prévue à 15h30 cet après-midi en décidera.
Les pays qui sont déjà sur place depuis hier sont le Ghana (hommes et dames), l’Afrique du Sud (hommes), l’Ouganda (hommes et dames), l’Algérie (hommes) et la Zambie (hommes et dames). Les équipes du Zimbabwe (homme et dames), d’Égypte (dames) et La Réunion (hommes et dames) étaient attendues aujourd’hui. Le tournoi n’accueillera que des joueurs du continent.
La phase finale des Internationaux de Rose-Hill se tiendra dimanche à 10h juste après la cérémonie d’ouverture des Thomas et Uber Cups prévue à partir de 9h30 avec la présentation des équipes.