La badiste Kate Foo Kune a fait fi d’une opposition de taille pour enlever dimanche à Lusaka le titre du simple dames des Internationaux de Zambie. La Mauricienne est une fois de plus venue à bout de la favorite et n°1 du tableau, la Nigériane Grâce Gabriel (21-16, 21-17), qu’elle avait dominée plus tôt cette année en finale individuelle des championnats d’Afrique fin avril à Gaborone au Botswana (21-14,14-21, 21-17). Kate Foo Kune a également remporté le titre du double mixte avec le Mauricien Julien Paul contre une paire égyptienne.
Sa victoire en simple dames permet à Kate Foo Kune de confirmer sa présente domination dans cette épreuve sur la scène continentale. D’autant que deux sets lui auront cette fois suffi pour faire la différence face à la Nigériane, qui se classe au-dessus d’elle à la Badminton World Federation (97e contre 89e au 27 novembre 2014).
Installée n°2, Kate Foo Kune s’est retrouvée dans la même partie du tableau que la Sud-Africaine Elme de Villiers (n°4), qui l’avait déjà dominée dans le passé. Mais cette dernière a concédé la défaite, bien que les résultats complets ne soient pas encore disponibles. Dans la première moitié du tableau, la Portugaise Telma Santos (3) faisait figure de favorite avec la Nigériane Gabriel. Au final toutefois, c’est la Mauricienne qui s’avéra la plus forte. Le tournoi s’est disputé du 27 au 30 novembre. 
Pour rappel, Kate Foo Kune avait été récemment demi-finalistes du simple dames aux Internationaux du Maroc et quelques jours avant finaliste au Hatzor Internationals à Tel Aviv (Israël). En juin, elle avait perdu en demi-finale du double dames avec Yeldy Louison aux Internationaux du Kenya. Quant à Grace Gabriel, elle a été finaliste cette année aux Internationaux du Nigeria et du Kenya, mais a enlevé le titre du simple dames en Éthiopie et le titre par équipes aux championnats d’Afrique à Gaborone.
Le duel entre la Nigériane et la Mauricienne se poursuit cette semaine aux Internationaux d’Afrique du Sud prévus du 4 au 7 décembre pour lesquels elles sont toutes deux inscrites.