Maurice et l’Égypte ont empêché l’Afrique du Sud d’accomplir la razzia dans les cinq titres en jeu dans la phase finale du tournoi individuel des championnats d’Afrique juniors qui ont pris fin samedi après-midi au centre national de badminton à Rose-Hill. Maurice s’est offert l’or du simple dames par l’entremise de Kate Foo Kune, l’Égyptien Mahmoud Elsayaad remportant le simple hommes, alors que l’Afrique du Sud a enlevé les doubles hommes, double dames et mixte.
Enfin de compte, la hiérarchie a été respectée dans les finales des deux simples, les deux lauréats ayant occupé la place de n°1 dans leur tableau. Mais il faut dire que la victoire de Kate Foo Kune n’était pas pour autant gagnée d’avance après les trois demi-finales perdues dont deux allant jusqu’au troisième set qu’elle avait livré à fond samedi matin. Autant dire qu’elle a dû surmonter une grosse fatigue dans l’après-midi pour venir à bout d’Elme De Villiers en finale.
Si Foo Kune enleva le premier set 21-17, la Sud-Africaine a bien failli la mettre k. o dans le suivant en menant d’entrée 6-0 pour atteindre la pause à 11-8. Avoir à disputer un troisième set dans de telles conditions n’était sans doute pas idéal pour la Mauricienne, si son adversaire parvenait à égaliser à un set partout. Mais puisant dans ses réserves, Kate Foo Kune parvint néanmoins à renverser cette manche en sa faveur.
Elle égalisa à 11-11 pour mener 13-12, mais se fit à son tour rattrapée à 14-14 puis dépassée 15-14. Ce n’est qu’après avoir inscrit le point suivant qu’elle creusa l’écart pour mener 19-15, puis 20-16. Mais tenance, la Sud-Africaine priva la Mauricienne de trois points décisifs, revenant à 19-20 avant de s’effondrer en expédiant le volant dans le filet. Score final : 21-19 pour Kate Kune.
« Elle m’a vraiment accrochée dans le premier set. Mais la fatigue s’est fait sentir après mes trois demi-finales de ce matin (samedi matin en simple, double dames, double mixte). Et hier soir (vendredi soir), les quarts de finale ont pris fin tard dans la soirée. Mais je suis très satisfaite et contente d’avoir remporté ce titre individuel après n’avoir pas très bien joué dans le tournoi par équipes. J’étais fatiguée, mais j’ai tout donné en me disant que c’était la seule finale qui nous restait. J’étais à 100 % », nous confiait Kate Foo Kune, 18 ans.
Après avoir remporté en 2007 le titre africain en U15, elle aura donc confirmé en s’imposant chez les U19. Elle sera de nouveau sur le gril prochainement aux jeux du Commonwealth Jeunes prévus du 8 au 13 septembre à l’île-de-Man, aux larges de l’Angleterre.
En simple hommes, l’Égyptien Mahmoud Elsayaad fit valoir son statut de favori en dominant après haute lutte le Sud-Africain Andries Malan 21-17, 17-21, 21-7. Elsayaad garda toujours une petite marge d’avance au score, bien que celle-ci fût toujours très serrée tout au long de cette finale.
Également finaliste du double mixte, Mahmoud Elsayaad avec sa partenaire Nadine Ashraf s’inclinèrent face aux Sud-Africains Andreis Malan et Jennifer Van Der Berg 21-15, 22-20. Les deux autres finales furent exclusivement sud-africaines.