La badiste Kate Foo Kune a remporté hier la médaille d’or du simple dames en dominant la tête de série n°1, la Nigériane Grace Gabriel aux Jeux d’Afrique, qui se déroulent actuellement au Congo-Brazzaville.
Le score parle de lui-même. 21-19, 21-16 en faveur de Kate Foo Kune, qui enlève son deuxième titre individuel sur le continent, après celui acquis l’année dernière aux championnats d’Afrique face à la même Grace Gabriel. Partant du principe que la meilleure défense reste l’attaque, la Mauricienne n’a pas arrêté de porter son jeu vers l’avant.
Par contre, Grace Gabriel s’est avérée trop forte en demi-finale pour l’autre Mauricienne Nicki Chan Lam, qui a réalisé un parcours fort honorable. Elle termine la compétition avec le bronze autour du cou.
Si le succès était au rendez-vous en simple dames, par contre, les Mauriciennes Yeldy Louison et Kate Foo Kune se sont inclinées (2-1) contre les Seychelloises Allisen Camille et Juliette Ah Wan en double dames.
Ce sont les Seychelloises qui se prennent les choses en main dès le premier set, l’emportant 22-20. Mais les Mauriciennes se ressaisissent et reviennent dans la course lors du deuxième jeu (21-18), avant de laisser filer le titre au troisième (14-21). Les Seychelles enlèvent ainsi leur premier titre à ces Jeux d’Afrique.
Par contre, les Sud-Africains ont raflé trois titres hier, en simple hommes, double hommes et double mixte. Jacob Maliekal a dominé son compatriote Prakash Vijayanath en deux sets (21-17, 21-17). En double mixte, Andries Malan et Jennifer Fry ont pris le dessus sur leur compatriotes Willem Viljoen et Michelle Butler Emmett en deux sets également (21-17, 23-21).
En double hommes, les Sud-Africains Andries Malan et Willem Viljoen ont disposé dse Égyptiens Ali Ahmed El Khateeb et Abdelrahman Kashkal en deux sets (21-10, 21-13) pour s’imposer comme la nation n°1 du badminton à ces Jeux. Maurice termine à la deuxième place avec deux médailles d’or, une argent et une bronze.