Kate Foo Kune a remporté hier la finale simples dames comme attendu, en battant en finale la Sud-Africaine Elme de Villiers en deux sets, 21-17 et 21-19. Une victoire bien méritée pour la tête de série numéro 1 de ce tournoi. Il confirme ses belles dispositions pour les Jeux d’Afrique prévus du 5 au 13 septembre à Maputo (Mozambique). L’Afrique du Sud a par ailleurs été sacrée en double hommes et dames ainsi qu’en double mixte.
Kate Foo Kune a été exacte au rendez-vous. Voilà ce qu’on retiendra de ses Championnats d’Afrique Juniors ou les Mauriciens n’ont pas été à la fête, que ce soit en individuel et par équipes. Opposée à la Sud-Africaine, Elme de Villiers, Kate Foo Kune a fait étalage de sa classe, grâce à son aisance technique, elle qui ne donne jamais l’impression de forcer.« J’ai mal débuté le premier set mais j’ai trouvé les ressources nécessaires pour recoller au score et pratiquer mon jeu », dit la championne d’Afrique. Son adversaire n’a pas démérité, ayant à maintes reprises, causé pas mal de souci. « Elle m’a donné du fil à retordre. C’est une excellente joueuse. J’étais fatigué car j’avais disputé deux demi-finales aujourd’hui (hier) et je sentais que je n’avais pas assez récupéré. Mais j’ai réussi à me concentrer et à faire abstraction de ma fatigue pour l’emporter », avoue la gauchère, très heureuse après ce succès. 
En simples hommes, tout laisse présager que le Sud-Africain Andries Malan, très en forme hier au Centre National de badminton, allait faire la différence face à l’Égyptien Mahmoud El Sayad. Mais c’est le dernier nommé qui a fait parler la poudre, s’imposant en trois manches à rien, 21-13, 17-21 et 21-7. Mahmoud El Sayad était beaucoup plus posé que le Sud-Africain, jouant juste et ne commettant que très peu de fautes. Andries Malan était trop sûr de lui, et a priori, sous-estimer son adversaire. Dans la finale doubles hommes, deux paires sud-africaines étaient en action, et c’est le duo Andries Malan/Prakash Nath qui s’est défait de leur compatriotes Cameron Coetzer/Reneshan Naidoo, deux sets à 1 (23-21, 17-21 et 21-16). Chez les dames, Elme de Villiers et Lee-Ann Dewet ont battu Sandra Le Grange et Jennifer Van der berg, également d’Afrique du Sud, deux manches à 1 (21-12, 21-18). 
Dans la finale double mixte, la paire Malan/Van der berg s’est imposée par deux jeux faciles, 21-15 et 22-20 contre les Égyptiens Sayad/Asraf. En cours de semaine, l’Afrique du Sud s’est offert le titre par équipes mixtes. Par ailleurs, saluons le travail du Kop Moris, qui a mis une ambiance de folie à Rose-Hill hier. Benoit Souchon et sa troupe, munis d’instruments de percussions, ont fait vibrer le public présent pour l’occasion. —————————————————————————————————————————————