Direction l’Ouganda pour Kate Foo Kune. La badiste est arrivée à Kampala mercredi pour disputer les Internationaux d’Ouganda qui ont débuté le même jour avec la phase qualificative du simple dames. 71e mondiale, elle a été installée tête de série n°2, le n°1 étant attribué à la Russe Ksenia Polikarpova, 55e mondiale.
Fraîchement auréolée du titre africain par équipes dames en fin de semaine dernière lors des qualifications africaines de la Uber Cup disputées à Rose-Hill, Kate Foo Kune s’est envolée mardi et devait entrer en scène hier face à la 7e qualifiée issue du tour préliminaire. Ce tournoi de catégorie des International Series doté de $ 6 000 pourrait surtout, comme le tournoi précédent, lui rapporter des points importants dans le cadre de sa qualification olympique pour Rio 2016 (5-21 août).
Derrière les deux principales favorites du tableau, on retrouve en n°3 la Portugaise Telma Santos, 79e mondiale ce lundi et candidate potentiel au titre. Elle avait remporté l’an dernier les Internationaux d’Afrique du Sud et du Surinam disputés à deux semaines d’intervalle ainsi que les Internationaux du Mexique, et avait terminé 2e au Challenge international du Guatemala.
La Nigériane Grace Gabriel, 86e mondiale, est en 4, suivie dans l’ordre de l’Égyptienne Hadia Hosny (84e), de la Turque Cemre Fere (91e), de l’Iranienne Aghaei Hajiagha Soraya et de l’autre Turque Ebru Yazgan. Hosny et sa compatriote Menna Eltanany, qui participe également au tournoi ougandais, avaient été finalistes du tournoi précédent à Maurice. Les Zambiennes Ogar et Evelyn Siamupangila sont également inscrites.
Quant à Kate Foo Kune, elle a toutes les chances de croiser au plus tard en quarts de finale la trajectoire de la Turque Fere. Hadia Hosny et Grace Gabriel se situent juste au-dessus dans le 3e quart du tableau. Fere, tout comme la plupart des joueuses européennes engagées, reviennent des championnats d’Europe par équipes hommes et dames disputés du 16 au 21 février à Kazan en Russie. Le Danemark aura dominé ce tournoi tant en masculin qu’en féminin aux dépens de la France et de la Bulgarie respectivement. Le tournoi s’achève dimanche.