Rentrée de saison difficile pour Kate Foo Kune. Après un passage aux Jeux du Commonwealth à Glasgow (23 juillet-4 août), la double championne d’Afrique du simple et du double dames était récemment engagée à deux tournois internationaux. Admise dans le tableau final du Yonex Belgian International 2014 (10-13 septembre), elle s’est inclinée au 1er tour du simple dames en quatre sets, alors qu’en République tchèque elle n’a pu franchir le 1er tour qualificatif.
En Belgique, Kate Foo Kune a fait concéder un set à l’Estonienne Laura Vana, qui s’impose au final en 34 minutes 11-8, 11-7, 10-11 et 11-7 en quatre sets joués à onze points. « Je débute la saison assez difficilement avec le nouveau scoring system de 11 points en cinq sets avec 3 sets gagnants sans 2 points d’écart arrivé à dix partout. C’est très dynamique. Mais mes deux tournois n’ont pas été mal avec des matches serrés. Mais ça demande encore du temps pour s’adapter », avoue la badiste mauricienne. Ce nouveau système de score est cependant encore à l’essai au plan international.
Également engagé au même tournoi, le Mauricien Saheer Ramrakha a cédé en trois sets au 1er tour du simple hommes 4-11, 7-11, 6-11 face au Hollandais Lennart Bljkerk dans le tournoi qualificatif.
Classée 138e mondiale actuellement, Kate Foo Kune a subi une autre défaite en République tchèque (25-28 septembre) en s’inclinant en trois sets 21-17, 22-24, 10-21 contre l’Ukrainienne Darya Samarchants, cette fois au 1er tour qualificatif. Trente-deux joueuses y étaient en lice. On peut déduire que ce tournoi était plus relevé que le précédent par rapport au niveau des engagées. La Canadienne Michelle Li, 28e mondiale, a enlevé le titre en Belgique et République tchèque.