C’est en double mixte que les badistes mauriciens ont été à l’honneur lors des Internationaux de Botswana déroulés du 6 au 8 décembre à Gaborone au stade Lobatse. La paire Sahir Edoo-Yeldie Louison a surmonté trois tours avant de plier après haute lutte en finale 12-15,14-21,17-21 devant la paire égyptienne favorite du tableau composée de Hadia Hosny et Abdelrahman Kashkal.
Ce tournoi servait en fait de mise en jambes aux badistes mauriciens qui enchaînent aujourd’hui les Internationaux d’Afrique du Sud, tournoi des Future Series qui tient à Pretoria. Au premier tour, le tirage au sort avait désigné l’autre paire mauricienne composée de Shaheer Ramrakha- Shaama Sandooyea comme les adversaires de Sahir Edoo et Yieldie Louison. Ces derniers l’ont emporté 21-13, 21-9 avant de sortir en quarts, les Botswanais n° 2 du tableau, Orideetse Thela-Botho Makubate 21-9, 21-19. En demi-finales, ils disposèrent des Botswanais Tefo Kabomo et Bonola Amos, issus des qualifications, 21-11, 21-18.
L’autre paire a mauricienne alignant Julien Paul et Aurélie Allet s’est inclinée en quarts de finale (2e tour) 13-21, 8-21 face aux futurs vainqueurs de la compétition. Et ce, après une entrée en matière réussie contre les qualifiés sud-africains Bongani Von Bodenstein-Lahandre Schoeman battus 22-20,21-19.
Dans les autres épreuves, notamment en simple hommes, simple dames et  double hommes, les Mauriciens n’ont pas pesé lourd. Sauf en double dames où Yeldie Louison associée à la double championne d’Afrique en exercice (équipes et individuelle), la Nigérianne Grace Gabriel ont hérité d’une place en finale sur abandon des Egyptiennes Doha Hany et Naja Mohamed. Mais le titre est revenu finalement aux Sud-Africaines Elme de Villiers alliée à la Serbe Sandra Halilovic qui l’emportèrent 21-13, 21-16. La paire Louison-Gabriel passa le 1er tour sur forfait d’une équipe boswanaise avant de disposer 21-8,21-13 en quarts de finale (2e tour) des Zambiennes Delphine Nakangila et Olga Siamupangila. Quant à Aurélie Allet et Shaama Sandoyeea, elles furent éliminées en quarts 9-21,9-21 par les Sud-Africaines Michelle Butler Emmet et Jennifer Fry, classées n° 1 du tableau, mais éliminées en demi-finales 18-21,23-25 par De Villiers et Halilovic.
En double hommes, deux des trois paires mauriciennes se sont arrêtées en quarts de finale (2e tour). Aatish Lubah et Julien Paul se sont imposés d’entrée 21-13, 21-13 contre les Botswanais Godwin Mathumo et Orideetse Theta avant de s’incliner 14-21,14-21 contre les éventuels vainqueurs et favoris du tournoi, les Slovaques Roj Alen et Kek Jamnik. Le tandem Gilles Allet-Shane Ng s’imposa d’entrée 19-21,21-9,21-18 face à leurs rivaux Sahir Edoo-Shaheer Ramrakha. Mais ils butèrent en quarts de finale sur les Ghanéens Daniel Sam et Emmanuel Yaw Donkor 15-21,19-21. Le titre est revenu aux Slovaques Roj Alen et Kek Jamnik aux dépens du Sud-Africain Andries Malan associé au Serbe Jovica Rujevic (14-21,21-15,21-14).
En simple hommes, seul Gilles Allet a pu se hisser jusqu’en quarts de finale après un passage dans le tour qualificatif. Il arracha d’entrée deux victoires, l’une contre le Zambien Juma Muwowo 22-20,216-21,27-25, l’autre contre l’Egyptien Abdelrahman Abdelhakim 15-21,22-20,21-17 avant de chuter 9-21,11-21 devant le champion d’Afrique en titre et n° 1 africain, le Sud-Africain Jacob Maliekal. Celui-ci avait disposé au tour précédent (2e tour) d’Aatish Lubah 21-14,21-10. Maliekal enleva la finale 22-20,21-15 face au Slovaque Roj Allen, classé n° 3.
Les Mauriciens Shaheer Ramrakha et Julien Paul, tous deux issus des qualifications, ont chuté au 2e tour, Ramrakha face à l’Algérien Youcef Sabri Medel 21-9,23+25,17-21, Paul face au Slovaque Roj Alen 19-21,12-21. Shane Ng devait lui s’incliner d’entrer 19-21,10-21 face à Aatish Lubah.
Enfin en simple dames, Kate Foo Kune, classée n° 2, a échoué en quarts de finale, la Sud-Africaine Elme de Villiers, classée n° 5, l’emportant 18-21,21-18, 22-20. De Villiers fit aussi subir une défaite à l’Egyptienne Hadia Hosny en demi-finales (22-20,21-14) tandis que la Nigérianne Grace Gabriel céda 8-21,12-21 au même stade face à Telme Santos (4). La Portuguaise s’offrit le titre 21-4,21-11 aux dépens de De Villiers.
Yieldie Louison, après deux premiers tours franchis contre la Botwanaise Angel Smith (w.o) et la Zambienne Mary Chilamba (21-7,21-10), concéda une lourde défaite en quart 4-21,6-21 face à la Portuguaise Telme Santos  Quant à Shaama Sandoyeea, elle échoua au 2e tour 9-21, 8-21 face à la Nigérianne Grace Gabriel alors qu’Aurélie Allet s’inclina d’entrée 16-21,12-21 face à la Serbe Sandra Halilovic.