La sélection mauricienne qui participera aux Championnats d’Afrique du 22 au 28 février à Addis Abeba en Ethiopie, s’entraîne six fois par semaine depuis la deuxième semaine de janvier sous la férule de l’entraîneur national, Annirao Dajee.
« Nous avons débuté les entraînements depuis la deuxième semaine de janvier. Mais il faut reconnaître que l’équipe est à court de forme. C’est vrai qu’il y a eu le break dû aux fêtes de fin d’année mais il est aussi vrai de dire que depuis le retour des Jeux des îles de l’océan Indien, ce manque de forme est visible », regrette Dajee.
L’entraîneur indique que les combinaisons de double sont en train d’être travaillées en ce moment, mais que le simple n’est pas négligé. Notre équipe fait face à certains problèmes avec notamment Shama Aboobakar qui souffre de son pied. Déjà qu’elle sera à nouveau privé du numéro un masculin, Sahir Edoo, qui vient d’être opéré de son genou il y a une dizaine de jours et qui est donc en convalescence.
« Shama souffre de son pied et j’espère de tout coeur qu’elle va tenir le coup. Yeldie Louison, de son côté, n’est pas au pays en ce moment mais reviendra dans quelques jours », laisse entendre Annirao Dajee.
Sinon, au sein de la sélection on retrouve également Stéphan Beeharry qui a différé sa retraite, Kiran Baboolall, Yoni Louison et Christopher Paul en masculin, alors qu’en féminin, outre Shama Aboobakar et Yeldie Louison, les soeurs Foo Kune, Karen et Kate, ont été retenues. « C’est une bonne chose de pouvoir compter sur Stéphan Beeharry qui apportera son expérience surtout en double. Mais il sera dur de bien figurer à ces championnats. Il faudra travailler à fond lors des jours qui nous restent avant le départ pour l’Ethiopie », reconnaît l’entraîneur.
La compétition comprendra un tournoi par équipes hommes, un tournoi par équipes dames et un tournoi individuel. La délégation mauricienne prend l’avion le 20 février pour rallier Addis Abeba via Dubaï. Le retour est prévu pour le 1er mars.