La sélection mauricienne qui défendra les couleurs du quadricolore national aux Jeux des Îles de l’Océan Indien (JIOI) du 1er au 9 août à La Réunion est désormais connue. Il s’agit de Sahir Edoo, Shaheer Ramrakha, Yoni Louison et les frères Paul (Christopher et Julien) chez les messieurs alors qu’en féminin, ce sont Kate Foo Kune, Shama Aboobakar, Aurélie Allet, Kobita Dookhee, Yeldy Louison et l’expatriée Nicki Suan Im Chan Lam qui ont été choisies.
Pas de surprise à signaler dans cette liste de joueurs sélectionnés. Ainsi en masculin, nous retrouvons le revenant Sahir Edoo, les expérimentés Shaheer Ramrakha et Yoni Louison, les jeunes talents Julien Paul et Aatish Lubah et l’opportuniste Christopher Paul, qui a su saisir sa chance au bon moment. Kiran Baboolall est quant à lui réserviste. C’est le Directeur Technique National (DTN), l’Indonésien Annas Jauhari qui a tranché pour ainsi donner la chance à ceux qu’il estime les plus aptes pour le grand rendez-vous indianoécanique. Une chose est sûre, il ne faudra pas se rater.
En ce qu’il s’agit des éléments féminines, Kate Foo Fune, Shama Aboobakar, Aurélie Allet, Kobita Dookhee, Yeldy Louison et l’expatriée Nicki Suan Im Chan Lam seront du déplacement en terre réunionnaise. Cette dernière ne pourra se libérer en vue du déplacement de la sélection en Indonésie pour un camp d’entraînement programmé du 3 au 25 juillet. Actuellement en Angleterre, elle arrivera à Maurice le 25 juillet pour s’entraîner avec la sélection jusqu’au jour du départ pour l’île soeur. « L’important c’est de ramener la médaille d’or. Je suis conscient qu’il y a certains badistes qui sont déçus de ne pas figurer dans la liste définitive mais cela fait partie du jeu. Les sélectionnés doivent maintenant donner le maximum pour arriver dans les meilleures conditions à La Réunion », explique le vice-président de l’Association mauricienne de badminton, Raj Gaya.
Il soutient, « Le DTN est à Maurice depuis maintenant un mois. Il a eu l’occasion de jauger les forces et faiblesses de certains. Il a tenu en compte l’application des consignes, la capacité de gagner des rencontres et l’intelligence de jeu des badistes. Les Championnats nationaux et les Internationaux de Maurice ont été deux critères de sélections pour Annas Jauhari », fait ressortir Raj Gaya. La balle est dans le camp des sélectionnés qui auront à se surpasser dans la compétition par équipe ainsi que lors des épreuves individuelles (simple hommes et dames, double hommes et dames et double mixte).