C’est l’Afrique du Sud qui est monté sur la plus haute marche du podium dans le tournoi par équipes de ces Championnats d’Afrique seniors de badminton en battant en finale le Nigéria sur le score de 3-0 hier après-midi au Centre National à Rose-Hill. Les Sud-Africains ont été intraitables, ne laissant aucune chance à des Nigérians qui ont accusé le coup lors de ce choc fatidique. Maurice et les Seychelles se consolent avec la médaille de bronze.
Hier, la compétition a débuté tôt le matin (8h30) avec les demi-finales. L’Afrique du Sud était opposé aux Seychelles alors que le Nigeria avait Maurice comme adversaire. La logique a été respectée puisque les deux équipes favorites se sont hissées en finale. Les Sud-Africains ont battu les Seychelles 3-1 avec des victoires en simple hommes & dames et double hommes. Ce n’est qu’en double mixte que Georgie Cupidon et Juliette Ah Wan ont sauvé l’honneur pour les Dallons, s’imposant en deux sets, 21-13 et 21-17 en 23 minutes de jeu contre Wilhem Viljoen et Jennifer Fry. Dans l’autre rencontre de ce carré d’as, les Nigérians se sont facilement imposés en trois manches face à nos locaux.
En simple hommes, Atish Lubah a perdu contre Jinkam Ifraimu Bulus en trois manches, 21-18 et 21-16 dans une rencontre qui aura durée 50 minutes. Kate Foo Kune a aussi connu la défaite contre Grace Gabriel en trois sets (16-21, 21-19 et 21-14) après 46 minutes de jeu tout comme la paire Julien Paul/Shama Aboobakar en double mixte, qui a courbé l’échine contre Fagbemi Olaoluwa et Dorcas Adesokan, 16-21, 21-19 et 21-14 (46 min). Le Directeur Technique National Malaisien, Nantha Kumar Tarbadas revient sur la performance des Mauriciens. « Ils ont donné le maximum et je suis très content. Malheureusement, ils ont manqué de cohérence et cela a joué contre eux. Au début du tournoi, ils manqués aussi beaucoup de confiance en eux mais cela s’est amélioré au fil des rencontres. Je dois avouer qu’après six mois de travail intense, ils ont répondu présents même si l’or n’est pas au bout », indique-t-il.
La capitaine de la sélection mauricienne, Shama Aboobakar, est déçue. « Nous aurions pu prétendre à mieux mais nous nous contenterons de cette médaille de bronze. Nous avons fait beaucoup d’erreurs mais nous devons positiver et continuer à travailler car la compétition est loin d’être terminé », souligne-t-elle. La grande finale de ce tournoi par équipes a par ailleurs débuté à 15h avec la joute en simple hommes mettant aux prises le Sud-Africain Jacob Maliekal au Nigérian Jinkam Ifraimu Bulus. C’est le premier nommé qui l’a emporté en 25 minutes, 21-26 et 21-26 donnant ainsi le ton à son équipe. Elme De Villiers a ensuite enchaîné avec une victoire également, prenant la mesure de Grace Gabriel (21-17 et 21-19) après une demi-heure de jeu. Andries Malan et Wilhem Viljoen ont conclu en beauté en dominant Fagbemi Olaoluwa et Jinkam Ifraimu Bulus, 21-18 et 21-13 (29 min). Autant dire que les Nigérians n’ont pas existé lors de cette finale par équipe.  
Stewart Carson, entraîneur de l’équipe sud-africaine ne compte pas s’arrêter en si bon chemin. « Le but est de remporter cinq médailles d’or. Nous avons les moyens de réaliser cet objectif. Nous sommes bien partis avec cette médaille d’or par équipes. Les joueurs vont monté en puissance au fil des rencontres et sont restés concentrés jusqu’au bout. Nous avons une équipe très jeune avec trois joueurs expérimentés qui font partie de la sélection depuis longtemps. Les autres sont des nouveaux venus », explique-t-il. Belle performance des Sud-Africains qui annoncent déjà la couleur en vue de la compétition individuel qui débute ce matin à 9h.
Bashir Mungroo, président de l’Association Mauricienne de Badminton (AMB), s’attend à un sursaut d’orgueil de nos compatriotes. « Ils répondront présent. J’en suis sûr et certain. Le tournoi par équipe terminé, place à l’épreuve individuel qui sera très disputé. Je m’attends à du beau spectacle car la compétition sera très ouverte en masculin comme en féminin. Maurice aura une belle carte à jouer », fait-t-il ressortir. Même son de cloche du côté du DTN Malaisien. « Ce sera très ouvert. Il ne faut pas se voiler la face, nous aurons beaucoup de difficultés dans la partie mais nous aurons aussi notre mot à dire. Les Sud-Africains seront exact au rendez-vous tout comme les Nigérians. Attention aux Ghannéens qui défendront crânement leurs chances ».
Les épreuves individuelles se poursuivront jusqu’au mardi 20. Les finales débuteront à 16h.