L’Afrique du Sud, qui offrait un visage plus offensif avec des jeunes plus aguerris, a remporté hier soir la finale du tournoi par équipes mixtes des championnats d’Afrique juniors disputés au centre national de badminton à Rose-Hill. Elle s’est imposée 3-1 face à Maurice qui, bien que limitée, a offert une belle résistance, surtout dans le double hommes décisif.
Tout compte fait, le sacre des Sud-Africains était assez logique, comme l’aura résumé du reste son coach, Dorian James, après cette rencontre décisive. « On savait qu’on avait une équipe de double mixte très solide ainsi qu’on bon simple hommes. Par contre, le double hommes allait être serré, mais les joueurs étaient confiants. Cela les a rendus un brin nerveux au début, mais après ils ont bien réagi. En fait, nous aurions été vraiment forts déçus de perdre. »
Dorian James, qui est en quête d’une qualification olympique en vue de Londres 2012, se rend aujourd’hui en Namibie pour y jouer un tournoi avec Wilhem Viljoen, son partenaire du double hommes, et Michelle Edwards en double mixte. Le tandem sud-africain du double hommes est actuellement classé 48e mondial alors que sa paire du double mixte se situe au 54e rang mondial. Celle-ci doit entrer dans le top 50 pour décrocher sa place pour Londres.
Pour en revenir à cette finale des championnats d’Afrique juniors, l’Afrique du Sud aligna son équipe type en double mixte pour s’assurer d’une bonne entrée en matière. Car la paire Andries Malan-Jennifer Val Berg mènera de bout en bout au score pour finalement s’imposer 21-14, 21-10 face aux Mauriciens Aatish Lubah et Kate Foo Kune.
La victoire assez logique du Sud-Africain Prakash Nath face à Sejilen Rungasamy dans le simple hommes qui suivit permit aux visiteurs de mener au combiné 2-0, ce match se soldant sur le score de 21-10, 21-4 pour Nath.
Reste que la Mauricienne Kate Foo Kune réduisit l’écart en s’offrant une maigre consolation dans le simple dames contre Elme de Villiers. Elle s’imposa logiquement 21-15, 21-9. Ce fut du reste l’unique victoire mauricienne de la soirée puisque la paire locale du double hommes composée d’Aatish Lubah et Julien Paul échoua de peu dans sa tentative de ramener son équipe à égalité avec deux victoires.
Après avoir mené 11-6, elle se fit remonter au score pour finalement concéder le premier set 17-21. Elle rétablira l’équilibre en menant 11-6 dans le set suivant avant de l’enlever 21-16 sans jamais se faire rejoindre au score.
Reste que les Sud-Africains reprirent les devants dans le set fatidique en menant d’abord 5-1 puis 11-8 avant de conclure victorieusement 21-12. Sitôt, Maurice abandonna l’espoir de disputer le double dames.
« On savait qu’en cas d’égalité de deux victoires partout le double dames allait être très dur pour nous. Et donc, nous avons préféré aligner Kate Foo Kune d’entrée en mixte et en simple dames. En fait, nos espoirs reposaient au départ sur le simple dames, le double hommes et le mixte. Mais le mixte a échoué », résume de son côté Saheer Edoo, coach de l’équipe mauricienne avec Annirao Dajee.
En effet, le manque de cohésion entre les deux joueurs mauriciens du double mixte « a fait quelque part défaut. » « Par contre, l’équipe sud-Africaine était plus homogène. La battre était plus difficile, mais nos jeunes ont fait de leur mieux. Dans l’ensemble, notre résultat est satisfaisant », estime-t-il.
Les championnats d’Afrique juniors se poursuivent cet après-midi à partir de 16h avec le début du tournoi individuel. Arrivée mardi, l’équipe du Botswana compte deux joueurs et sera engagée en simple hommes et dames.
———————————————————————————————————————————