Une fois n’est pas coutume, les Internationaux de Maurice de badminton feront la part belle aux joueurs de la région océan Indien cette année. En effet, vu que la période de qualification olympique est terminée, les joueurs étrangers n’ont pas fait le déplacement. Ainsi, ce sont les Seychellois et Réunionnais qui seront les têtes d’affiche. Au niveau des Seychelles, on retrouvera deux des meilleurs joueurs, à savoir Georgie Cupidon en masculin et Allisen Camille en féminin. Ils seront accompagnés de Kervin Chislain, Cynthia Course et d’un autre représentant dont l’identité n’a pas encore été confirmée.
L’île soeur engagera elle son numéro un, Loïc Bertil ainsi que Jérémie Clain, Bernard Hoareau, Yonel Antiphan, Bertrand Volsan et Julie K’Bidy.
Deux Ougandais seront également de la partie, nommément Shamin Bangi et William Kabindi. Deux arbitres seront aussi présents, à savoir l’Indien Vinod Badkundri et le Réunionnais Haidar Dittoo. « Il n’y a pas beaucoup de participants surtout du fait que la période de qualification olympique est maintenant terminée. Mais c’est une occasion pour les Mauriciens d’aller loin dans la compétition et d’empocher pas mal de points », indique Raj Gaya, le président de l’Association mauricienne de Badminton (AMB).
Le tournoi débute donc jeudi après-midi. Les demi-finales auront lieu samedi, tandis que les finales seront disputées dimanche.
Par ailleurs, Raj Gaya indique que l’AMB et la Mauritius Secondary Schools Sports Association (MSSSA) sont actuellement en discussions pour arrêter une date pour la tenue du Championnat national scolaire. Normalement, il devrait avoir lieu fin juin. A noter que les collèges qui l’emporteront chez les garçons comme chez les filles, obtiendront leur qualification pour le Championnat d’Afrique scolaire qui aura lieu au mois de décembre au Maroc.