Les championnats d’Afrique de badminton ont débuté ce matin à Addis Abeba en Éthiopie avec le tournoi par équipes comptant également pour les préliminaires africains de la Thomas Cup (hommes) et Uber Cup (dames). Les badistes mauriciens entrent en scène cet après-midi face à l’Éthiopie chez les dames, tandis que chez les hommes Maurice a remporté ce matin sur tapis vert son explication contre le Ghana, dont l’équipe n’avait pas encore débarqué hier soir.
Les joueurs mauriciens sont arrivés à Addis Abeba sains et saufs et, jusqu’à hier soir quand s’est effectué le tirage au sort pour désigner la composition des poules, tout allait bien, nous a assurés ce matin le président de l’Association mauricienne de badminton, Raj Gaya. C’est ainsi que chez les hommes, Maurice se retrouve dans la même poule que le Nigeria, le Ghana et l’Ouganda, ce qui rendrait plus difficile la tâche des coéquipiers de l’entraîneur-joueur Stephan Beeharry, estime le coach de cette sélection mauricienne, Annirao Dajee.
L’autre poule masculine est composée de l’Afrique du Sud, de l’Égypte, de l’Éthiopie et du Kenya. « La poule dans laquelle on se trouve contient des équipes de loin plus solides avec le Nigeria et l’Ouganda notamment », constate Annirao Dajee. L’Ougandais Edwing Ekiring, qui est actuellement n°1 au classement africain du simple hommes, pourrait en effet à lui seul faire la différence en simple et en double hommes, estime-t-il. Et c’est sans compter le Nigeria, qui reste un géant du continent. « Ce sera plus difficile, mais pas impossible si on joue serré. »
Dans la Uber Cup, par contre, Maurice, selon les dires du coach mauricien, a obtenu un tirage au sort plus abordable puisqu’elle se retrouve avec l’Afrique du Sud, l’Éthiopie et l’Ouganda. Autrement dit, elle a plus de chances sur le papier de terminer deuxième de sa poule derrière les Sud-Africaines pour atteindre au moins le dernier carré et être assurée du bronze. « En effet, on a plus de chances de terminer 2e en poule en venant à bout de l’Éthiopie et de l’Ouganda », affirme du reste Dajee. La poule B est composée du Nigeria, de l’Égypte et du Maroc.
Selon toute probabilité, l’équipe masculine devrait donc disputer son premier match demain contre le Nigeria ou l’Ouganda. Dans l’un ou l’autre cas, cela risque d’être très chaud ou à sens unique. Pour rappel, la sélection mauricienne est composée de Karen et Kate Foo Kune, Shama Aboobakar, Priscilla Vinayagam Pillay ainsi que Kiran Baboolall, Yoni Louison, Christopher Paul et Stephan Beeharry. Priscilla Vinayagam Pillay a remplacé Yeldy Louison, qui s’était désistée en raison de ses études.