Il s’est passé un fait inédit hier soir au Lobayse Gymnasium lors des championnats d’Afrique de badminton qui se disputent à Gaborone au Botswana. L’équipe mauricienne a réalisé l’exploit en battant pour la première fois depuis quatorze ans le géant nigérian (3-2) lors de la deuxième journée du tournoi par équipes mixtes. Ce jeudi 24 avril 2014 fera assurément date pour les coéquipiers de Kate Foo Kune et Shaheer Ramrakha. Toutefois, le suspense reste encore entier quant à la qualification de Maurice pour les demi-finales suite à sa défaite au couteau face à l’Égypte (2-3) hier matin.
Il faut attendre les derniers matches de la poule B prévus aujourd’hui pour savoir si Maurice finira deuxième de sa poule. Elle affrontait ce matin la Zambie pour son dernier match en attendant le duel au sommet mettant aux prises cet après-midi l’Égypte au Nigeria. Un match décisif tant pour l’un que pour l’autre, puisque l’Égypte réalisera alors le sans-faute avec cinq victoires d’affilée, tandis que le Nigeria, plus que jamais condamné à l’emporter, pourrait éviter une nouvelle défaite.
Au cas où ces prévisions s’avèrent exactes, le tournoi prendra une tout autre tournure dans la poule B avec le Nigeria, l’Égypte et Maurice se retrouvant chacun avec une défaite. De plus, Maurice devrait battre la Zambie à plate couture (5-0) ce matin pour terminer au pire deuxième de la poule pour s’offrir une médaille de bronze.
Mais elle pourrait tout aussi renverser les pronostics en terminant en tête de la poule, dépendant des scores et du nombre de sets qui sanctionneront les autres joutes de cette troisième journée avant les demi-finales croisées qui mettront aux prises demain les deux premières équipes de chaque poule aux deux meilleures deuxièmes. La finale par équipes est prévue dimanche. La sélection mauricienne est mise au repos cet après-midi.
Hier matin, les Égyptiens ont renversé une situation qui semblait au départ plus favorable aux Mauriciens. Menée 4-11 en double mixte, la paire Abdelrahman Kashkal-Nouran El Banna enleva finalement le set 22-20 avant de contrôler totalement le match et remporter la manche suivante 21-15 aux dépens de Kiran Baboolall-Yeldy Louison.
En simple hommes, l’Égyptien Ahmed Salah s’avéra trop fort pour Julien Paul, battu 21-11, 21-13. Kate Foo Kune enleva par la suite le simple dames 21-14, 21-12 face à Menna El Tanany. Mais les Égyptiens creusèrent à nouveau l’écart à 3-1 grâce à la paire Ahmed El Khateeb-Kashkal qui s’imposa 21-16, 21-16 dans le double hommes. Enfin, le double dames ne fut qu’une simple formalité pour la paire Foo Kune-Louison qui réduisit l’écart à 2-3 en s’imposant 21-17, 22-20.
Face au Nigeria dans l’après-midi, Maurice s’est donc rebiffée de fort belle manière pour se maintenir dans la course aux demi-finales. Mais la chose était mal embarquée. La paire Julien Paul-Yeldy Louison chuta 17-21, 18-21 devant Olaoluwa Fagbemi-Dorcas Adesokan, tandis que Kiran Baboolall concéda en 25 minutes une défaite en deux sets 18-25, 14-21 dans le simple hommes contre Enojo Aba.
Mais Kate Foo Kune redonnait l’espoir aux siens en s’imposant 21-14, 22-20 face à Fatima Azeer en simple dames avant que le double hommes mauricien composé de Paul et Baboolall ne rétablisse rageusement l’équilibre à égalité de deux victoires en dominant 21-11, 21-18, les vice-champions d’Afrique en titre, Enojo Aba et Victor Makanju. Alliées en double dames, Foo Kune et Louison scellèrent le sort du Nigeria en enlevant le double dames.
Hier toujours, dans la poule A, l’Afrique du Sud l’a emporté 5-0 contre le Botswana tout comme les Seychelles face au Cameroun. Mais dans l’après-midi, les Dallons subirent leur premier et très lourd revers contre l’Afrique du Sud en s’écroulant 0-5. Le Zimbabwe s’imposa 3-2 contre le Cameroun. L’Afrique du Sud est quasiment sûre de terminer en tête de la poule devant les Seychelles.